Variabilités intra/interobservateurs des mesures de l'aorte ascendante en CT cardiaque: mesures automatiques contre manuelles : CV-WS-19

Détails

ID Serval
serval:BIB_4C7D3987D5F8
Type
Actes de conférence (partie): contribution originale à la littérature scientifique, publiée à l'occasion de conférences scientifiques, dans un ouvrage de compte-rendu (proceedings), ou dans l'édition spéciale d'un journal reconnu (conference proceedings).
Sous-type
Poster: résume de manière illustrée et sur une page unique les résultats d'un projet de recherche. Les résumés de poster doivent être entrés sous "Abstract" et non "Poster".
Collection
Publications
Titre
Variabilités intra/interobservateurs des mesures de l'aorte ascendante en CT cardiaque: mesures automatiques contre manuelles : CV-WS-19
Titre de la conférence
JFR 2009 : 57e Journées Françaises de Radiologie
Auteur(s)
Lu T.C., Rizzo E., Marques-Vidal P.M., Dehmeshki J., Von Segesser L.K., Qanadli S.D.
Adresse
Paris, 16-20 octobre 2009
ISBN
0221-0363
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2009
Peer-reviewed
Oui
Volume
90
Série
Journal de Radiologie
Pages
1514
Langue
français
Notes
Objectifs : L'objectif primaire de l'étude était d'évaluer la variabilité intra/interobservateur des mesures de l'aorte ascendante. L'objectif secondaire est de comparer les mesures automatiques aux mesures manuelles. Matériels et méthodes : Trente patients adressés pour un CT avec synchronisation au rythme cardiaque ont été évalués. Les diamètres maximal et minimal de l'aorte ascendante ont été mesurés en utilisant un algorithme de détection et de quantification automatique (CAD) et de manière manuelle par deux lecteurs indépendants. Les mesures ont été répétées un mois plus tard. La variabilité des mesures était évaluée en utilisant la méthode de Bland et Altmann, des coefficients de corrélation selon Spearman et un Bradley-Blackwood F test. Résultats : Il existe une différence significative pour le premier observateur entre les mesures du diamètre maximal réalisées automatiquement et manuellement (p < 0.001). Pour le second observateur, la différence est significative en ce qui concerne le diamètre minimal (p < 0.001). La variabilité intraobservateur est moins grande pour le CAD comparée à la mesure manuelle (limites de variabilité : -0,3/+0,4 mm et -1,3/+1,0 mm respectivement). Cependant dans des situations non-optimales (artéfacts) la variabilité pour le CAD peut s'avérer être augmentée (-0,8/+1,0 mm). Conclusion : Pour améliorer la reproductibilité des mesures, la prise en charge des pathologies de l'aorte ascendante devrait bénéficier d'un suivi effectué à l'aide d'un algorithme de détection et de quantification automatique.
Mots-clé
Aorte, mesure , Scanographie
Création de la notice
12/01/2010 11:05
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:00
Données d'usage