Mémoire autobiographique et vieillissement: représentations des périodes heureuses et vulnérables

Détails

Ressource 1Télécharger: Dissertation_Dasoki-OK.pdf (2692.52 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_47C2FF189AB5
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Mémoire autobiographique et vieillissement: représentations des périodes heureuses et vulnérables
Auteur(s)
Dasoki Nora
Directeur(s)
Spini Dario
Institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Adresse
PRN LIVES
Université de Lausanne
Bâtiment Géopolis
Quartier UNIL-Mouline
1015 Lausanne
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
03/02/2017
Langue
français
Nombre de pages
228
Résumé
Comment les personnes de 65 ans et plus en Suisse se représentent-elles les périodes
heureuses et vulnérables de leur passé ? Ce travail de thèse identifie pour la première fois
les différents facteurs qui modulent la mémoire affective des personnes âgées. Les
données ont été récoltées par le biais de calendriers de vie (N=2758) dans le cadre de
l’enquête « Vivre / Leben / Vivere ». La mémoire autobiographique est analysée dans ce
travail en tant que processus caractérisé par son hétérogénéité et sa multidimensionnalité,
composé de multiples cadres temporels, et d’influences multiniveaux. Les résultats
montrent que la représentation d’un passé vulnérable s’exprime par des effets d’âge
chronologique, ainsi que par des représentations collectives et générationnelles. Les
individus appartenant aux groupes plus âgés reportent moins de périodes vulnérables que
les plus jeunes tout au long de la vie sauf durant la période de la Deuxième Guerre
Mondiale, où ce sont les individus les plus âgés qui sont plus nombreux à se représenter
cette période comme vulnérable. La distribution des périodes de bonheur est caractérisée
par la représentation culturellement partagée d’un parcours de vie typique.
Indépendamment de l’âge ou de la cohorte, ce type de représentation est défini par un pic
de réminiscence entre 20 et 40 ans, qui s’explique par les naissances et les mariages
survenus durant cette tranche de vie. Le pic disparaît si les participants n’ont pas vécu de
transition à la primo nuptialité et à la parentalité sans pour autant que cela impacte sur la
durée des périodes de bonheur. Cette thèse apporte une contribution innovante à la
recherche sur la mémoire autobiographique et le vieillissement en identifiant le rôle
différenciateur de la valence des souvenirs (heureux ou vulnérables). D’une part, lors du
rappel, la valence mobilise divers types de représentations (historiques ou d’un parcours
de vie typique), et d’autre part, elle détermine la présence ou l’absence de différences
d’âges lors du rappel.
Mots-clé
Vieillissement - Mémoire autobiographique - Mémoire affective - Représentations sociales - Parcours de vie
Création de la notice
22/02/2017 12:14
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:54
Données d'usage