Physiologie et physiopathologie de la balance du sodium : apports récents de la génétique et de la biologie moléculaire

Détails

ID Serval
serval:BIB_27BC67BEBBCF
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Physiologie et physiopathologie de la balance du sodium : apports récents de la génétique et de la biologie moléculaire
Périodique
Médecine et Hygiène
Auteur(s)
Horisberger  J. D., Schild  L.
ISSN
0025-6749
Statut éditorial
Publié
Date de publication
1997
Volume
55
Numéro
2155
Pages
532-539
Langue
français
Résumé
La balance du sodium est maintenue par le rein au moyen de protéines membranaires qui contrôlent le passage du sodium à travers les cellules épithéliales du néphron. Ces protéines sont les cibles pharmacologiques des principaux diurétiques utilisés en clinique. Au cours de ces trois dernières années, les gènes du canal à sodium épithélial et des cotransporteurs Na-K-2Cl et Na-Cl ont été identifiés. Des mutations dans ces gènes sont responsables de formes familiales d'hypertension artérielle lorsque ces mutations entraînent une activation constitutive du canal à sodium (syndrome de Liddle), ou de syndromes caractérisés par une fuite de sodium, lorsque ces mutations réduisent l'activité d'un système de transport (syndromes de Bartter et de Gitelman, pseudo-hypoaldostéronisme). Ces découvertes soulignent l'importance du contrôle de l'élimination rénale de sodium dans la physiopathologie de l'hypertension artérielle.
Création de la notice
24/01/2008 13:38
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:06
Données d'usage