La perception citoyenne des frontaliers dans le canton du Tessin

Détails

Ressource 1Télécharger: 11_Mazzoleni_Pilotti.pdf (557.97 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_1A764E1CD102
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
La perception citoyenne des frontaliers dans le canton du Tessin
Périodique
UniGR-CBS Borders in Perspective
Auteur(s)
Mazzoleni Oscar, Pilotti Andrea
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2019
Volume
Les travailleurs frontaliers au Luxembourg et en Suisse : Emploi, Quotidien et Perceptions (numéro thématique)
Numéro
2
Pages
149-162
Langue
français
Résumé
Cette contribution illustre comment dans le canton du Tessin, le seul canton suisse situé entièrement au Sud des Alpes et à la frontière avec l’Italie, le thème des relations transfrontalières connaît depuis les an-nées 2000 une politisation sans précédent. La présence accrue des travailleurs frontaliers est ainsi théma-tisée en lien avec les difficultés socio-économiques rencontrées par le canton italophone, les relations avec Berne, la question européenne, ainsi que les controverses politiques et diplomatiques avec l’Italie. Les ré-sultats de deux votations populaires, l’initiative fédérale « contre l’immigration de masse » du 9 février 2014 et l’initiative cantonale « Prima i nostri » du 25 septembre 2016, ont été fortement influencés par la percep-tion que les citoyens tessinois ont des travailleurs frontaliers. Si une analyse des représentations sociales montre que les frontaliers sont perçus par les citoyens tessinois soit comme un « problème », soit comme une « ressource », une partie significative d’individus exprime une orientation ambivalente.
Création de la notice
26/02/2019 21:09
Dernière modification de la notice
20/08/2019 12:51
Données d'usage