« C’était la première fois que j’étais palestinienne ». Appartenances et représentations de la Palestine dans la danse contemporaine

Details

Ressource 1Request a copy Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: author
License: All rights reserved
Serval ID
serval:BIB_0980F76679C7
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
« C’était la première fois que j’étais palestinienne ». Appartenances et représentations de la Palestine dans la danse contemporaine
Journal
Revue européenne des migrations internationales
Author(s)
Rodriguez Quinones Ana Laura
Publication state
Published
Issued date
2019
Peer-reviewed
Oui
Volume
35
Number
3-4
Pages
85-105
Language
french
Abstract
La danse contemporaine apparaît au tournant du XXIe siècle en Cisjordanie, fruit de la volonté de danseurs locaux d’explorer de nouveaux répertoires de mouvements et de l’engagement d’artistes inscrits dans les réseaux de solidarité avec la cause palestinienne. Cette pratique artistique se déploie entre différentes échelles, prise à la fois dans les spécificités de cette localité et dans les circulations transnationales des danseurs, des fonds et des performances. Dans cet article, l’examen de cette scène locale est articulé avec l’analyse de trajectoires individuelles pour penser la construction d’appartenances et les processus de subjectivation à l’œuvre dans cette pratique. La danse contemporaine définit un espace social transnational au sein duquel les acteurs négocient leurs appartenances et leurs représentations de la nation palestinienne, non seulement entre Palestiniens issus de différents contextes, mais encore avec des chorégraphes étrangers.
Keywords
trajectoires, danse contemporaine, espace social transnational, appartenances nationales
Create date
08/12/2020 13:43
Last modification date
20/02/2021 7:21
Usage data