Contes pour enfants ou livre d'éducation? Albert Ludwig Grimm et les "frères Grimm" autour de "S(ch)neewittchen"

Détails

ID Serval
serval:BIB_F9FB5E9C1370
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Contes pour enfants ou livre d'éducation? Albert Ludwig Grimm et les "frères Grimm" autour de "S(ch)neewittchen"
Périodique
Féeries
Auteur(s)
Légeret Joëlle
ISBN
978-2-84310-335-3
ISSN
1766-2842
Statut éditorial
Publié
Date de publication
10/2016
Peer-reviewed
Oui
Numéro
13
Pages
217-234
Langue
français
Résumé
Lorsque les Grimm publient, en 1812, le premier volume de leurs "Kinder- und Hausmärchen, gesammelt durch die Brüder Grimm", la scène littéraire allemande est saturée de recueils de contes. Soucieux de s'imposer sur cette scène, ils créent une nouvelle forme générique dotée de valeurs morales significativement différentes. Au fil des éditions successives de leur oeuvre, ils insistent sur leur volonté de livrer un « véritable livre d'éducation » (« ein eigentliches Erziehungsbuch »), que l'on discerne aisément dans le processus de réécriture de leurs textes sur une cinquantaine d'années. Ce faisant, les deux frères répondent à Albert Ludwig Grimm, auteur d'un recueil intitulé "Kindermährchen", publié pour la première fois en 1809 et réédité plusieurs fois par la suite. Tombé dans l'oubli en raison des stratégies mises en place dans les notes des Grimm, c'est pourtant en s'inspirant d'Albert Ludwig Grimm, notamment pour la (re)configuration de "S(ch)neewittchen", que les Grimm forgent leurs "Kinder- und Hausmärchen" et en définissent la portée morale.
When the first book of the Grimms "Kinder- und Hausmärchen, gesammelt duch die Brüder Grimm" is published in 1812, the German literary circles are saturated with fairy tales' collections. The Grimms, eager for asserting themselves, create a new genre with morals which are significantly different from the others. From one edition to the next, they insist on making « an actual educational primer » (« ein eigentliches Erziehungsbuch »), as reflected in the numerous rewritings of their texts during almost fifty years. By doing so, the two brothers respond to Albert Ludwig Grimm, author of a collection, "Kindermährchen", which is published for the first time in 1809 and which is republished several times. Sunk into oblivion because of the strategies developed in the Grimms' notes, the importance of Albert Ludwig Grimm's work for the "Kinder- und Hausmärchen" is yet immeasurable, above all for the reconfiguration of "S(ch)neewittchen" and the moral significance of the story.
Mots-clé
Grimm Jacob et Wilhelm, Grimm Albert Ludwig, contes pour enfants, livre d'éducation, concurrence.
Création de la notice
08/09/2016 14:05
Dernière modification de la notice
03/03/2018 22:55
Données d'usage