Des machines et des hommes: masculinité hégémonique et modernité technologique dans le cinéma américain contemporain

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_F8783480645E
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Des machines et des hommes: masculinité hégémonique et modernité technologique dans le cinéma américain contemporain
Auteur(s)
Courcoux Ch.-A.
Directeur(s)
Tröhler Margrit
Institution
Université de Zurich
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
02/2011
Langue
français
Nombre de pages
470
Résumé
Depuis leur ouverture à l'analyse du caractère genré des représentations dès le milieu des années 1970, les études filmiques se sont appliquées à mettre en relation les idéaux de masculinité prépondérants dans le cinéma américain avec les données politiques, sociales et économiques propres à son contexte socioculturel de production et de réception. C'est ainsi que les divers figures masculines qui émaillent les productions de la fin des sixties à nos jours ont pu être envisagés à la lumière des bouleversements que les codes de l'imaginaire masculin avaient endurés durant cette période, que ce soit via les revers de la guerre du Vietnam, l'essor des mouvements d'émancipation féminine, les revendications de droits civiques ou la reconsidération des modèles familiaux dominants, etc. Sans contester ces corrélations, ma recherche inscrit l'examen des représentations filmiques de la masculinité américaine de cette époque dans une perspective plus spécifique, centrée sur le rapport tendanciellement antagoniste que l'identité masculine entretient vis-à-vis de la modernité technologique depuis la fin du XIXe siècle.
Dans cette perspective, mon étude fait l'hypothèse que le déficit de légitimité dont souffrent les modèles dominants de masculinité d'alors résulte au moins autant de l'altération des paradigmes sociaux, politiques et idéologiques de l'après-guerre, que du sentiment de décentrement fondamental qu'a nourri l'important essor technoscientifique qui s'est produit en Occident. Ce dernier se manifeste notamment, dans un premier temps, à travers l'arrivée des ordinateurs, des microprocesseurs et de la pilule contraceptive et, dans un second temps, par l'irruption de l'Internet, du téléphone cellulaire et l'avènement de la biologie du développement.
En axant l'analyse sur des films issus de la production hollywoodienne de cette double période d'innovation technologique, tels que The Terminator (1984), Duel (1971), The Thomas Crown Affair (1999), The Matrix (1999), Gladiator (2000), I, Robot (2004), Confessions of a Dangerous Mind (2003) et 2012 (2009), mon travail souligne l'espace privilégié qu'elle constitue pour la restructuration imaginaire des identités masculines hégémoniques, dans le sens où l'homme y est fréquemment redéfini sur un mode performatif afin de s'ajuster aux circonstances changeantes et de naturaliser les significations qui légitiment l'état normé de ses relations avec les femmes et ses subalternes.
Mots-clé
masculinité, technologie, cinéma américain, genre, hégémonie
Création de la notice
19/11/2013 10:33
Dernière modification de la notice
03/03/2018 22:52
Données d'usage