Maladies rares et médicaments orphelins: un défi de santé publique

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_F7781A2B1C8B.P001.pdf (72.78 [Ko])
Etat: Serval
Version: de l'auteur
ID Serval
serval:BIB_F7781A2B1C8B
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Sous-type
Synthèse (review): revue aussi complète que possible des connaissances sur un sujet, rédigée à partir de l'analyse exhaustive des travaux publiés.
Collection
Publications
Titre
Maladies rares et médicaments orphelins: un défi de santé publique
Périodique
Bulletin des Médecins Suisses
Auteur(s)
Lazor R, D'Amato-Sizonenko L.
ISSN
1424-4012
ISSN-L
0268-1153
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2011
Numéro
92
Pages
1083-1086
Langue
français
Résumé
Définies par une prévalence inférieure à 1⁄2000, lesmaladies rares toucheraient 5 à 6 % de la population,soit environ 500 000 personnes en Suisse. Une vasteenquête européenne a révélé pour la première foisavec précision les difficultés et les besoins despatients atteints, et montré que leur prise en chargen'est pas optimale. Des plans nationaux pour lesmaladies rares ont été développés ou vont l'être aucours de prochaines années dans la plupart des payseuropéens. La Suisse a un retard de plusieurs annéesdans ce domaine, mais des initiatives récentespourraient permettre de le combler si elles sontlargement soutenues. Les médicaments orphelins,destinés à un petit nombre de patients mais souventextrêmement coûteux, sont une source potentiellede tensions entre intérêt individuel et intérêt collectif.Entité éthique, sociale, économique, mais aussiscientifique et clinique, les maladies rares et leurstraitements confrontent aux limites des connaissanceset des ressources. Elles constituent un enjeu de santépublique et un défi que la Suisse est invitée à relever.
Création de la notice
21/03/2012 23:12
Dernière modification de la notice
03/03/2018 22:50
Données d'usage