Les parcours scolaires des descendants d’immigrés en Suisse : Influences et imbrications des dimensions familiales, individuelles et institutionnelles.

Détails

Ressource 1Télécharger: Thèse_Andrés_Gomensoro_2019_Les_Parcours_Scolaires_Des_Descendants_d'immigrés_en_Suisse.pdf (9485.89 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_F6421CD208DD
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Les parcours scolaires des descendants d’immigrés en Suisse : Influences et imbrications des dimensions familiales, individuelles et institutionnelles.
Auteur(s)
Gomensoro Andrés
Directeur(s)
Bernardi Laura
Codirecteur(s)
Bolzman Claudio
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
03/09/2019
Langue
français anglais
Résumé
Cette thèse s’intéresse aux inégalités de parcours scolaires selon l’origine migratoire en Suisse et leur construction progressive dans le temps. Elle répond à deux principaux questionnements soit 1) quelle est l’étendue des inégalités de parcours scolaires post-obligatoires selon l’origine migratoire et 2) comment les parcours scolaires se construisent dans le temps et aux différents moments de transitions ? Nous portons notre attention sur les rôles joués par le jeune lui-même, par la famille et par l’organisation du système de formation et les pratiques de leurs agents. Nous adoptons un design méthodologique mixte, qui allie des analyses quantitatives longitudinales des types de parcours scolaires en Suisse et des analyses approfondies d’entretiens biographiques réalisés auprès de descendants d’immigrés albanophones des pays successeurs de l’ancienne Yougoslavie (majoritairement d’origine kosovare) dans les cantons de Genève et Vaud.
Les résultats montrent une polarisation des parcours scolaires entre et au sein même des catégories d’analyses et appellent à une plus grande compréhension des mécanismes créateurs d’inégalités au fil du temps. Les différences de compétences scolaires des jeunes, d’origine sociale et d’orientation au sein des filières du secondaire I expliquent les inégalités d’accès aux parcours de formations universitaires. Cependant, une surreprésentation des descendants d’immigrés d’ex-Yougoslavie, de Turquie et du Portugal par rapport aux autochtones persiste au sein des parcours de formations professionnelles discontinus et problématiques. Dans un deuxième temps, cette thèse lève le voile sur les différents mécanismes et configurations des dimensions individuelles, familiales et institutionnelles qui influencent les choix de formations. Les résultats montrent qu’il est fondamental de considérer les situations complexes d’interactions et d’interdépendances dans l’étude des inégalités de parcours scolaires.
This thesis focuses on inequalities in educational pathways according to migration origin in Switzerland and their progressive construction over time. It answers two main questions: 1) what is the extent of inequalities in post-compulsory educational pathways according to migration origin, and 2) how educational pathways are constructed over time and at different moments of transition? We focus on the roles played by the young person himself, by the family and by the organisation of the educational system and the practices of their agents. We adopt a mixed method design, which combines longitudinal quantitative analyses of the types of educational pathways in Switzerland and in-depth analyses of biographical interviews with descendants of Albanian-speaking immigrants from the proceeding countries of Yugoslavia (mainly of Kosovar origin) in the cantons of Geneva and Vaud.
The results reveal a polarization of educational pathways between and within the categories of analyses and call for a greater understanding of the mechanisms that create inequalities over time. Differences in young people's school competences, social origin and orientation within lower secondary education tracks explain unequal access to higher education. However, there is still an over-representation in discontinuous and problematic vocational education and training pathways of the descendants of immigrants from the former Yugoslavia, Turkey and Portugal compared to the native population. Second, this thesis highlights the different mechanisms and configurations of the individual, family and institutional dimensions that influence educational choices. The results advocate for considering the complex situations of interactions and interdependencies between the different dimensions in the study of educational pathways inequalities.
Mots-clé
parcours scolaires, inégalités scolaires, parcours de vie, descendants d'immigrés, seconde génération, Suisse, Kosovo, ex-Yougoslavie, méthodes mixtes, analyse des séquences, calendrier de vie
Open Access
Oui
Création de la notice
10/09/2019 13:37
Dernière modification de la notice
26/11/2019 7:10
Données d'usage