Les freins culturels à l'innovation dans l'administration publique : spécificités helvétiques

Détails

Ressource 1Télécharger: GMP_064_0025 (9).pdf (1144.17 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Tous droits réservés
Document(s) secondaire(s)
Télécharger: Revue_GMP_6-4_EN-2-Boukamel.pdf (399.53 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_EB117FBD08AD
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Les freins culturels à l'innovation dans l'administration publique : spécificités helvétiques
Périodique
Gestion et Management Public
Auteur(s)
Boukamel Owen, Emery Yves
ISSN
2116-8865
ISSN-L
2116-8865
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2018
Peer-reviewed
Oui
Volume
6
Numéro
4
Pages
25-43
Langue
français anglais
Résumé
Les processus d’innovation au sein des organisations publiques sont souvent soumis à plusieurs freins, et notamment des freins culturels. Cette étude explore la nature des freins culturels à l’innovation publique en Suisse. Elle se base sur l’analyse inductive d’entretiens semi-directifs menés auprès de quinze cadres de la fonction publique et chefs de projets, dans les cantons de Vaud et Genève. Les résultats montrent que plusieurs freins culturels préalablement décrits par la littérature internationale, tels que l’aversion au risque, la dépendance au sentier et la tendance à donner peu d’autonomie aux collaborateurs, se retrouvent aussi en Suisse. Cependant deux freins inédits ressortent de notre étude : la recherche du consensus, qui modère l’innovation pour la rendre acceptable, et la non personnification des projets d’innovation, qui les empêche d’être portés par un leader.
Innovation processes in public sector organizations (PSO) are often hindered by various barriers, including cultural barriers. This study explores the very nature of the cultural barriers to innovation
in Swiss PSO, and potential Swiss particularities. An inductive analysis of fifteen semi-structured interviews has been conducted with public managers in the cantons of Vaud and Geneva. The results show
that various cultural barriers previously identified in the international literature, such as risk aversion, path dependency and employees’ lack of autonomy, are active in the Swiss context. Two additional barriers appear in the Swiss context: the propensity for consensus, which moderates innovations to make them acceptable, and the anonymization of projects, which prevents innovations to be driven by a leader.
Mots-clé
innovation, public sector, cultural barriers, Switzerland
Création de la notice
05/09/2017 9:23
Dernière modification de la notice
19/11/2019 6:16
Données d'usage