USING THE DIAMETRICAL MODEL TO EXAMINE THE RELATIONSHIP BETWEEN THE AUTISM AND PSYCHOSIS SPECTRA

Détails

Ressource 1Télécharger: these-OK.pdf (11433.27 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_E717F1BC8CD0
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
USING THE DIAMETRICAL MODEL TO EXAMINE THE RELATIONSHIP BETWEEN THE AUTISM AND PSYCHOSIS SPECTRA
Auteur(s)
Sierro Guillaume
Directeur(s)
Mohr Christine
Institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Adresse
Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)
Université de Lausanne
CH-1015 Lausanne
SUISSE

Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2018
Langue
anglais
Résumé
Schizophrenia and autism spectrum disorders (SSD; ASD) share clinical features, although considered distinct. Theories contrast ASD and SSD social cognition. The reasoning for this thesis is based on dimensional models of personality spanning from the healthy to pathological variations. Under this scenario, do some healthy autistic traits oppose to schizotypic ones on a Mentalism continuum? Also, does this psychometric opposition correspond to a behavioural one, f.i. in processing face and gaze? First, we validated schizotypic and autistic trait questionnaires in French. Second, we identified shared and diametrical traits. Third, we conducted 3 experiments to measure face pareidolia-proneness. We expected larger pareidolia-proneness with larger positive schizotypy, and smaller autistic trait scores. Fourth, we assessed gaze direction discrimination, and gaze cueing of attention. We expected larger sensitivity to gaze with larger positive schizotypy, but a smaller one with larger autistic traits. Psychometrically, we replicated oppositions between autistic mentalizing deficits and positive schizotypic traits. Although pareidolia-proneness was unrelated to personality, configural face processing was impaired with larger positive schizotypy, but preserved with smaller autistic mentalizing deficits scores. Also, gaze sensitivity was decreased in men with larger autistic mentalizing traits, but unassociated with positive schizotypy. Our results partially support ASD-SSD opposition in social cognition, to be further confirmed by future studies. Pareidolia-proneness may be better measured using other measurement strategies. Gaze direction attribution might better contrast ASD and SSD. Comparisons of resembling disorder-related phenotypes is promising for understanding underlying aetiological mechanisms, notably using a transdiagnostic approach associating personality, cognitive styles, endophenotypes, and multidimensional or network models.
--
Les troubles des spectres schizophréniques et autistiques (TSS; TSA) sont cliniquement ressemblants, mais catégoriellement distincts. Des théories opposent la cognition sociale des TSA et TSS. Le raisonnement de cette thèse se base sur les modèles dimensionnels de la personnalité comme reliant normal et pathologique. Aussi, certains traits autistiques s'opposent-ils aux traits schizotypiques ? Une opposition psychométrique correspond-elle à une opposition comportementale, i.e. dans le traitement des visages et du regard ? Premièrement, nous avons validé les questionnaires de personnalité schizotypiques et autistiques. Deuxièmement, nous avons identifié les traits partagés et opposés. Troisièmement, nous avons conduit 3 expériences sur la paréidolie facial, que nous attendions associée à plus de schizotypie positive et moins de traits autistiques. Quatrièmement, nous avons examiné la discrimination de la direction du regard et la redirection de l'attention par le regard, que nous attendions associées à plus de schizotypie positive et moins de traits autistiques. Au niveau psychométrique, nous avons répliqués les oppositions entre traits autistiques de mentalisation déficitaire et traits schizotypiques positifs. Bien que paréidolie et personnalité étaient sans liens, le traitement configural des informations faciales était péjoré avec plus de schizotypie positive, mais préservé avec plus de déficits autistiques de mentalisation. Aussi, la sensibilité au regard était moindre chez les hommes avec plus de déficits autistiques de mentalisation, mais sans lien avec la schizotypie positive. Nos résultats soutiennent partiellement une opposition TSA-TSS de la cognition sociale, à confirmer par de futures études. La tendance à la paréidolie gagnerait à être mesurée par d'autres stratégies. L'attribution de la direction du regard pourrait mieux distinguer TSA et TSS. La comparaison de phénotypes psychiatriques resemblants est une approche prometteuse pour comprendre des méchanismes étiologiques sous-jacents, notamment par une approche transdiagnostique associant la personnalité, les styles cognitifs, les endophénotypes, des modèles multidimensionels ou en réseau.
Mots-clé
schizotypy, personality traits, autism, face processing, gaze processing, schizotypie, traits de personnalité, autisme, traitement facial, traitement du regard
Création de la notice
05/06/2018 9:50
Dernière modification de la notice
20/08/2019 17:10
Données d'usage