Analyse et amélioration de la sécurité de la préparation et de l'administration des chimiothérapies par une analyse prospective des risques

Détails

Ressource 1Télécharger: JFSPH16_amdec_chimiotherapies.pdf (1445.04 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
ID Serval
serval:BIB_E5BA2D4F08A1
Type
Actes de conférence (partie): contribution originale à la littérature scientifique, publiée à l'occasion de conférences scientifiques, dans un ouvrage de compte-rendu (proceedings), ou dans l'édition spéciale d'un journal reconnu (conference proceedings).
Sous-type
Poster: résume de manière illustrée et sur une page unique les résultats d'un projet de recherche. Les résumés de poster doivent être entrés sous "Abstract" et non "Poster".
Collection
Publications
Titre
Analyse et amélioration de la sécurité de la préparation et de l'administration des chimiothérapies par une analyse prospective des risques
Titre de la conférence
20es Journées Franco-Suisses de Pharmacie Hospitalière
Auteur(s)
Ouali H., Bonnabry P., Widmer N., Blatrie C.
Adresse
Bern, Switzerland, December 1-2, 2016
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2016
Langue
français
Résumé
Introduction & objectifs: Le processus de préparation des chimiothérapies peut engendrer des risques potentiels autant pour le patient que pour le manipulateur ou l’équipe soignante. C’est pourquoi, une analyse de ce processus a été conduite dans le but de déterminer les défaillances du système et d’élaborer des améliorations pour en réduire les risques et augmenter la sécurité globale.
Méthodes: Une analyse de type AMDEC (Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité), dont les principales caractéristiques sont sa démarche prospective, exhaustive et pluridisciplinaire a été menée, avec l’objectif d’améliorer la sécurité pour les patients, mais aussi pour les collaborateurs. Dans un premier temps, une étude observationnelle a été réalisée et a permis de découper l’ensemble du processus, de la prescription à l’administration. Puis, sept séances d’AMDEC ont été effectuées avec une équipe multidisciplinaire. Ces dernières ont permis de mettre en évidence les défaillances du système et d’apporter des améliorations théoriques (AT). Enfin, ces AT ont été classées en 4 catégories de priorité, selon l’impact qu’elles avaient sur les défaillances, la faisabilité, l’urgence, le temps et le coût nécessaires à leur mise en place.
Résultats: L’étude observationnelle a permis d’identifier 10 étapes distinctes. L’AMDEC a permis d’identi er 87 modes de défaillances (MD) dont 28 ont été estimé critiques. Les trois défaillances ayant les indices de criticité les plus élevés concernaient les risques liés à la reconstitution des intrathécales, le monitorage de la température et de la microbiologie et le risque de troubles musculo-squelettiques des préparateurs. Afin d’éliminer ou de minimiser les risques associés aux défaillances détectés, 28 AT ont été proposées regroupées en 4 classes différentes : 8 à mettre en place en première ligne (ex. préparation des seringues intrathécales en trois seringues distinctes), 10 en deuxième ligne (ex. mise en place de tubulures courtes avec filtre), 8 en troisième ligne (ex. mise en place d’alerte sur le logiciel de préparation) et 2 supplémentaires (ex. ajout sur l’étiquette de la chimiothérapie du degré d’irritation du produit). La mise en place de ces AT permet une diminution de la criticité globale de 71%.
Discussion & conclusions: Ce travail a permis d’identifier les défaillances majeures du processus de prescription, de préparation et d’administration des chimiothérapies. La mise en place des solutions d’améliorations proposées, renforcée par la collaboration interdisciplinaire ont permis de mieux sécuriser le processus pour les assistantes, pharmaciens, médecins, infirmiers et patients.
Création de la notice
21/01/2017 23:38
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:09
Données d'usage