Décès après interventions chirurgicales : investigation par l'angio-TDM post-mortem.

Détails

ID Serval
serval:BIB_D9EE05DF49CA
Type
Actes de conférence (partie): contribution originale à la littérature scientifique, publiée à l'occasion de conférences scientifiques, dans un ouvrage de compte-rendu (proceedings), ou dans l'édition spéciale d'un journal reconnu (conference proceedings).
Sous-type
Abstract (résumé de présentation): article court qui reprend les éléments essentiels présentés à l'occasion d'une conférence scientifique dans un poster ou lors d'une intervention orale.
Collection
Publications
Titre
Décès après interventions chirurgicales : investigation par l'angio-TDM post-mortem.
Titre de la conférence
JFR 2011, 59e Journées Françaises de Radiologie, 32e Journées Francophones de Radiologie
Auteur(s)
Grabherr S., Doenz F., Dominguez A., Bize P., Binaghi M., Mangin J.F.
Adresse
Paris, France, 21-25 octobre 2011
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2011
Peer-reviewed
Oui
Langue
français
Résumé
Objectifs: Des décès suite à une intervention chirurgicale sont autopsiés dans le but de déterminer le cause de la mort et investiguer une éventuelle erreur médicale . Le butde l'étude est d'évaluer l'utilité de l'angio-TDM post mortem pour ce type d'investigations médico-légales délicates.
Matériels et méthodes: 145 cas médico-légaux ont été investigués. De ce collectif, huit cas impliquaient une intervention chirurgicale pour laquelle le décès pouvait être éventuellementimputé. Les résultats des examens radiologiques ont été comparés avec ceux obtenus par l'autopsie conventionnelle.
Résultats: La cause du décès était soit un choc hémorragique ou septique, soit la combinaison d'une hémorragie et d'une aspiration de sang. Le diagnostic a pu être posélors de l'autopsie conventionnelle de même que lors de l'examen radiologique. Cependant, l'examen par angio-TDM a permis de détecter la source exacte deshémorragies dans cinq des six cas, alors que l'autopsie n'a permis de localiser le site hémorragique approximativement que dans trois cas .
Conclusion: L'angio-TDM post-mortem est recommandée dans les cas de décès post-interventionnels. Elle permet de documenter les constatations et de réexaminer les casultérieurement. De plus, la source exacte des hémorragies peut être localisée ce qui est d'une grande importance dans ce genre de cas.
Création de la notice
08/11/2011 14:47
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:59
Données d'usage