Kinsey, Masters & Johnson, et Kaplan en Suisse: naissance d'une clinique des troubles sexuels (Lausanne, 1950-1980)

Détails

ID Serval
serval:BIB_CC7665065E8A
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Kinsey, Masters & Johnson, et Kaplan en Suisse: naissance d'une clinique des troubles sexuels (Lausanne, 1950-1980)
Périodique
Histoire, médecine et santé
Auteur(s)
Kraus Cynthia, Mottier Véronique, Barras Vincent
ISSN
2263-8911
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2018
Peer-reviewed
Oui
Volume
12
Numéro
Hiver
Pages
99-129
Langue
français
Notes
Texte intégral en ligne sur le site de la revue: http://journals.openedition.org/hms/
ENGLISH TITLE: Kinsey, Masters & Johnson, and Kaplan in Switzerland: The Birth of a Clinic for Sexual Disorders (Lausanne, 1950-1980)
Cette publication fait partie du projet de recherche intitulé "Façonner l'hétérosexualité: histoire des 'troubles' du désir féminin en Suisse romande de 1960 à nos jours = Making up Heterosexuality: A History of Female Desire 'Disorders' in French-speaking Switzerland from the 1960s to the Present", financé par le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS n° 100011-153080). Requérante responsable: C. Kraus. Co-requérant-e-s: V. Barras & V. Mottier.
Résumé
Cet article retrace les dynamiques institutionnelles, professionnelles et cliniques qui sous-tendent l’introduction, au milieu des années 1970, d’une sexothérapie à l’américaine dans la capitale du canton de Vaud en Suisse romande. Nous proposons d’analyser ces dynamiques dans le cadre d’une histoire critique de l’américanisme comme un « moteur de découverte » de la sexologie en tant que nouvelle discipline scientifique. En réinscrivant la naissance d’une clinique des troubles sexuels dans une histoire plus longue de la sexologie et des psychothérapies, notre analyse vise à éclairer le processus d’invention d’une sexologie américaine made in Switzerland. Il s’agira également de préciser ce que les soi-disant nouvelles méthodes américaines revendiquées à Lausanne, et plus généralement hors des Etats-Unis, doivent à cet américanisme, à savoir un gage de scientificité et de modernité, mais aussi leur américanité même.
ENGLISH ABSTRACT: This article highlights the institutional, professional and clinical dynamics surrounding the implementation, in the mid-1970s, of an American-style sex therapy in the capital of the canton of Vaud, in French-speaking Switzerland. We suggest that we analyze these dynamics from the perspective of a critical history of Americanism as an “engine of discovery” of modern sexology. We situate the birth of a clinic for sexual disorders within the wider history of sexology and psychotherapy in order to discuss the invention of an American sexology made in Switzerland. We also demonstrate what the so-called new American methods in Lausanne, and more generally out of America, owed to this Americanism: the stamp of scientificity and modernity, but also their very Americanness.
Mots-clé
sexology, therapy, psychoanalysis, Americanism, Switzerland, Pierre-André Gloor, Pierre-Bernard Schneider
Open Access
Oui
Création de la notice
15/03/2018 21:07
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:47
Données d'usage