Anatomie endoscopique de l’artère carotide interne du clivus à la selle turcique : étude cadavérique avec plastination

Détails

Ressource 1Télécharger: Mémoire no 3396 Mme Delacrétaz.pdf (7948.22 [Ko])
Etat: Serval
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_CAC1BB536014
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Titre
Anatomie endoscopique de l’artère carotide interne du clivus à la selle turcique : étude cadavérique avec plastination
Auteur(s)
DELACRETAZ F.
Directeur(s)
PASCHE P.
Codirecteur(s)
RIEDERER B.
Institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2016
Langue
français
Nombre de pages
29
Résumé
Abstract
Introduction
L’artère carotide interne, de par sa localisation d’accès difficile et son orientation
tridimensionnelle, nous offre une anatomie complexe avec des rapports anatomiques
importants. L’étude de son anatomie endoscopique est d’autant plus importante à connaître
que les techniques opératoires se modernisent pour être de plus en plus « minimal
invasive », en passant par voie transnasale.
Méthode et matériel
Dans le cadre de ce travail, une dissection de l’artère carotide interne du niveau du palais
dur jusqu’au niveau de la selle turcique est effectuée sur une demi-tête abordée
médialement, puis plastinée. Le système vasculaire est préalablement injecté avec du
silicone coloré en rouge pour le système artérielle et en bleu pour le système veineux. Un
support photographique est créé à partir de cette dissection, complété et confronté à des
photographies d’une dissection endoscopique réalisée lors d’une précédente étude.
Résultats
Segment parapharyngé : ce segment débute à la birfucation de l’artère carotide commune et
se termine à l’entrée de l’artère carotide interne dans le canal carotidien de l’os temporal.
Les repères mis en évidence sont la trompe d’Eustache, la fosse de Rosenmüller et le
muscle élévateur du voile du palais.
Segment pétreux : ce segment débute au niveau du canal carotidien et se termine au bord
postérolatéral de la surface caudale du foramen déchiré. Le repère principal de ce segment
est le nerf Vidian et son canal.
Segment paraclival : ce segment va du bord postérolatéral de la surface caudale du foramen
déchiré jusqu’au bord supérieur de la fissure pétroclivale (aspect supéromédial de l’apex
pétreux). Les repères principaux de ce segment sont le nerf maxillaire et son canal, le
foramen rond.
Segment parasellaire : ce segment débute au bord supérieur de la fissure pétroclivale
(aspect supéromédial de l’apex pétreux) et se termine au niveau de l’anneau dural proximal.
Les repères anatomiques sont les nerfs du sinus caverneux, c’est-à-dire les nerfs
oculomoteur, trochléaire, ophtalmique et abducens.
Segment paraclinoïde : ce segment se situe entre l’anneau dural proximal et l’anneau dural
distal. Les repères sont le nerf optique et le récessus optico-carotidien latéral.
Conclusion
Les repères mis en évidence dans ces dissections sont quelques repères constants afin de
pouvoir s’orienter dans cette région du crâne par voie endoscopique. L’abord de l’artère
carotide interne médialement sur la demi-tête a rendu la dissection plus facile et plus
réalisable dans le cadre de ce travail de Master.
Mots-clé
artère carotide interne, dissection, voie endoscopique, repères anatomiques
Création de la notice
05/09/2017 13:55
Dernière modification de la notice
31/08/2018 7:09
Données d'usage