A democratic audit of European foreign policy

Détails

Ressource 1Télécharger: THESIS-OK.pdf (4927.97 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_C3BFEF9D1325
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
A democratic audit of European foreign policy
Auteur(s)
Lauwerier Ewoud
Directeur(s)
Papadopoulos Ioannis
Institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Adresse
Géopolis - CH-1015 Lausanne
Suisse
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
04/09/2018
Langue
anglais
Nombre de pages
329
Résumé
Cette thèse étudie la légitimité démocratique normative de la politique étrangère et de sécurité européenne après Lisbonne. La littérature existante traite des manifestations spécifiques d'une telle légitimité, mais s'abstient d'une évaluation inclusive qui prend en compte les multiples dimensions de la démocratie. Par conséquent, le caractère multiforme de la démocratie est négligé. Pour y remédier, la thèse réalise un audit démocratique de la politique étrangère et de sécurité commune de l'UE. Étant une évaluation systématique et complète de la situation démocratique d'un système politique ou d'une politique spécifique, un tel audit démocratique vise une appréciation inclusive. En tant que méthode, il implique une attitude non spécifique et flexible envers l'évaluation démocratique qui, étant donné la présence de multiples traditions démocratiques en Europe et les particularités de la politique étrangère, en fait une approche utile pour évaluer la politique étrangère de l'UE. Partant de la définition concise de la démocratie comme ‘contrôle public et égalité politique’, la thèse propose tout d'abord un cadre d'évaluation composé de huit critères : l'octroi du droit de gouverner, l'autorité budgétaire, la participation et le débat public ; la transparence et l’obligation de donner des raisons ; et les possibilités de surveillance et d’annulation. Chacun de ces critères est davantage opérationnalisé par un ensemble d'indicateurs spécifiques. Ensuite, l'audit évalue systématiquement la politique étrangère et de sécurité de l'UE en fonction de chacun des critères. Il examine ces critères à la fois séparément et en relation les uns avec les autres. De cette manière, la thèse présente un aperçu détaillé des forces et faiblesses démocratiques de la politique étrangère de sécurité commune de l'UE et montre les interconnexions qui existent entre elles. Elle révèle également la présence de trois tendances sous-jacentes qui peuvent expliquer ces résultats à un niveau plus fondamental. Ces tendances sont la présence d'une opposition intergouvernementale-supranationale confuse et d'un décalage structurel entre les règles et les pratiques, ainsi qu'un cadre parlementaire compliqué dans lequel la répartition des responsabilités entre le Parlement européen et les parlements nationaux reste souvent floue.
=
This thesis studies the normative democratic legitimacy of the post-Lisbon European foreign security and defence policy. Existing literature deals with specific manifestations of such legitimacy but refrains from an inclusive evaluation that considers multiple dimensions of democracy. Hence, the many-faceted character of democracy is overlooked. To address this, the thesis carries out a democratic audit of the EU’s common foreign and security policy. Being a systematic and comprehensive appraisal of the democratic state of affairs of a political system or policy, such a democratic audit aims for an inclusive assessment. As a method, it involves a model-unspecific and flexible attitude towards democratic evaluation, which – given the presence of multiple democratic traditions within Europe and the particularities of foreign policy – makes it a useful approach to assess the EU’s foreign security and defence policy. Starting from the concise definition of democracy as ‘public control with political equality’, the thesis therefore, first of all, proposes an assessment framework composed of eight criteria: licensing to govern, budget authority, participation and public debate; transparency and reason giving; and oversight and overrule. Each of these criteria is further operationalised through a set of specific indicators. Thereupon, the audit systematically evaluates the EU’s foreign security and defence policy against each of the criteria. It looks at these criteria both separately as well as in connection to each other. In that way, the thesis presents a comprehensive overview of specific democratic strengths and weaknesses of the EU’s foreign security policy and shows the interconnections that exist between them. It also reveals the presence of three underlying trends that can explain these findings at a more fundamental level. These trends are the presence of an unsettled intergovernmental-supranational divide, a structural discrepancy between rules and practices, and a complicated parliamentary setting in which the division of responsibility between the European parliament and national parliaments rests often unclear.
Mots-clé
Démocratie, politique étrangère européenne, audit démocratique
Création de la notice
10/09/2018 11:58
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:39
Données d'usage