Caractéristiques des femmes victimes de violences graves dans un échantillon clinique

Détails

ID Serval
serval:BIB_C1FAA117546D
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Caractéristiques des femmes victimes de violences graves dans un échantillon clinique
Périodique
Journal International de Victimologie
Auteur(s)
Burquier R., Hofner MC, Romain N., Mangin P.
ISSN
1925-721X
ISSN-L
1925-721X
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2009
Peer-reviewed
Oui
Volume
7
Numéro
3
Pages
1-9
Langue
français
Résumé
Bien que la violence contre les femmes en général soit actuellement reconnue comme un problème de santé publique, la sévérité des violences subies par les femmes est une problématique encore peu étudiée. Cette recherche vise à identifier le profil des femmes victimes des violences les plus graves parmi les patientes ayant consulté auprès d'une Unité de Médecine des Violences d'un hôpital Universitaire Suisse. Les données ont été récoltées à partir des dossiers complétés par l'infirmière pour chaque patiente ayant consulté à l'Unité durant l'année 2006. Une quinzaine de caractéristiques relatives à la victime elle-même ainsi qu'à l'évènement violent ont été systématiquement documentées par le consultant. Les résultats montrent que parmi les 183 cas de femmes analysés, 28% ont subi des violences graves et 72% des violences modérées. Si aucune différence significative entre les deux groupes de femmes n'a été relevée concernant l'âge, la nationalité, les expériences de violence dans l'enfance et la religion, les femmes victimes de leur partenaire (actuel ou ex) étaient plus à risque de subir des violences graves que celles victimes d'un autre agresseur. Les programmes de prévention devraient se centrer sur la gravité potentielle des actes de violence dans la sphère conjugale.
Mots-clé
Victimisation, domestique, violences graves, facteurs de risque, profil, couple
Création de la notice
04/02/2016 13:04
Dernière modification de la notice
03/03/2018 21:09
Données d'usage