Rotation d'opioïde: Quel outil de calcul d'équianalgésie utiliser ?

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_BA320EF477EA.P001.pdf (316.23 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
ID Serval
serval:BIB_BA320EF477EA
Type
Actes de conférence (partie): contribution originale à la littérature scientifique, publiée à l'occasion de conférences scientifiques, dans un ouvrage de compte-rendu (proceedings), ou dans l'édition spéciale d'un journal reconnu (conference proceedings).
Sous-type
Poster: résume de manière illustrée et sur une page unique les résultats d'un projet de recherche. Les résumés de poster doivent être entrés sous "Abstract" et non "Poster".
Collection
Publications
Titre
Rotation d'opioïde: Quel outil de calcul d'équianalgésie utiliser ?
Titre de la conférence
GSASA-Kongress, Gesellschaft Schweizerischer Amt- und Spitalapotheker = Congrès annuel de la GSASA, Société suisse des pharmaciens de l'administration et des hôpitaux
Auteur(s)
Jermini M., Blanc A.-L., Dobrinas M., Widmer N., Rouiller F.
Adresse
Zürich, Switzerland, November 26-27, 2015
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2015
Langue
français
Résumé
Introduction: L'utilisation d'opioïdes requiert une individualisation des doses qui maintienne la balance la plus favorable entre analgésie et effets indésirables. Dans la pratique clinique, un changement (« rotation ») de molécule peut être nécessaire. La détermination d'une nouvelle dose sûre et appropriée reste un défi pour optimiser le contrôle de la douleur. De multiples outils et tables d'équianalgésie sont utilisés pour le calcul des doses lors d'une rotation d'opioïde. La variation des ratios d'équivalence est non négligeable et engendre le risque de sur- et sous-dosage. Le but du présent projet était de confronter ces outils à un référentiel afin d'écarter les outils divergents.
Méthode: Une référence de calcul de rotation d'opioïde a été choisie à titre de gold standard. Plusieurs outils d'équianalgésie, accessibles et couramment utilisés, ont ensuite été comparés au gold standard. La sélection a été réalisée sur la base des critères suivants : nombre de formes d'administration et d'opiacés disponibles, variabilité des ratios d'équivalence, accessibilité de l'outil, possibilité de développer les formules de calcul, possibilité de calculer des doses de réserves, prise en compte d'une réduction des doses dans le calcul, mention des sources d'information et recommandations d'emploi.
Résultats: Faute de référentiel absolu avec lequel comparer les tables d'équianalgésie, le gold standard choisi pour ce projet a été le manuel Palliative Care Formulary 5th Edition (PCF5), dont les recommandations sont étayées par une littérature abondante et font souvent référence en soins palliatifs. Puis le choix a été affiné sur des critères pratiques, conduisant à la sélection de 2 outils parmi les 11 évalués (2 applications pour smartphone, 3 calculateurs en ligne, 1 table sur Internet, 4 tables de manuels scientifiques et les monographies Swissmedic des molécules). Les 2 instruments retenus, à la fois faciles d'accès et proches du gold standard, sont l'application pour smartphone Opioïd et le calculateur du site internet Palliative Care Guideline.
Conclusion: Le calcul des doses d'équianalgésie s'appuie sur des ratios qui peuvent varier d'un instrument à l'autre. En outre, tables et calculateurs de doses équivalentes d'opiacés devraient toujours être consultés en tenant compte de la situation clinique du patient (fonction rénale et hépatique, risque d'accumulation de métabolites, co-médications, interactions médicamenteuses, etc.). Ces conditions remplies, les 2 outils retenus, dont les données de référence sont proches du PCF5, peuvent s'avérer utiles pour calculer automatiquement des équidoses.
Création de la notice
25/08/2016 12:14
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:28
Données d'usage