Transférer, fabriquer, négocier une politique publique. La conversion des Philippines aux « conditional cash transfers »

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_ACE5494A681C
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Transférer, fabriquer, négocier une politique publique. La conversion des Philippines aux « conditional cash transfers »
Auteur(s)
Diaz Venegas P. A.
Directeur(s)
Merrien X.
Institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Adresse
Faculté des sciences sociales et politiques (SSP) Université de Lausanne CH-1015 Lausanne SUISSE
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2016
Langue
français
Résumé
En 2006, dans un contexte marqué par un déclin significatif de ses indicateurs sociaux, le gouve rn em ent ph ilippin initie une im porta nte réfor m e d e son système de « protection social e ». Parmi l es m esu res a doptées d ans ce ca d re, figu re l'adoption d'un programme de transfer t cond ition n el en espèces, l e Pantawid Pa milyang Pilipino Program (4Ps). Effectuée avec le soutien actif de la Banque mondiale, la mise en place du 4Ps correspond à ce que la littérature consacrée à l'analyse des politiques pu bliques appelle un « transfer de politique publique ». Ce programme s'inspire, en effet, d'une nouvelle génération de politiques, nées en Amérique latine, et élevées au rang de « bonnes pratiques » par une « communauté internationale » élargie. Focalisée sur le cas de la Banque mondiale, cette thèse met en lumière les nouvelles modalités d'action des institutions financières international es qui, dans le but de paraître moins coercitives, se profilent de comme des intermédiaires « éclairés » entre pays « fournisseurs » et « demandeurs » de « modèles». Elle dévoile comment, sous couvert d' « apprentissage » et de « partage de connaissances », ces institutions diffusent des « modèle » standard isés et idéologiquement orientés, sur un mode proche de la conversion. Reposant sur une approche multi-écheHe, elle met en évid ence les interactions complexes et qu'entretiennent les acteurs des tra nsferts oscillant entre coercition, persuasion et (ré)appropriation. Finalement, elle souligne la puissance réformatrice des « modèles » mis en circulation, et pl us précisément des instruments qui les incarnent, ces derniers tendant à fonctionner comme des « valises » portant les graines de réformes sociales pl us larges. Aux Philippines, le 4Ps a largement contribué à modifier les comportements et les mentalités des bureaucrates et des bénéficiaires à travers la mise en oeuvre de mécanismes de responsabilisation reposant sur une double éthique de la morale et du care.
--
In 2006, in a context marked by a significant decline in its social indicators, the Philippine government initiated a major reform of its "social protection" system. Among the measures adopted in this framework is the adoption of a conditional cash transfer program, the Pantawid Pamilyang Pilipino Program (4Ps). Carried out with the active support of the World Bank, the implementation of the 4Ps is what the literature on public policy calls a "policy transfer". Indeed, this program was inspired by a new generation of policies, born in La tin America and raised to the rank of "best practices" by the "international community". Focused on the case of the World Bank, this thesis highlights the new modus operandi of international financial institutions who in order to seem less coercive present themselves as "enlightened" intermediaries among "suppliers" and "applicants" of "models". It reveals how, under the guise of "learning" and "knowledge sharing", these institutions diffuse standardized and ideologically oriented "models" in a way similar to conversion. Based on a multi-scale approach, it highlights the complex interactions am ong actors oscillating· between coercion, persuasion and (re)appropriation. Finally, it empasizes the reforming power of the transferred "models" and more precisely the instruments that embody them who tend to function as "suitcases" carrying the seeds of wider social reforms. In the Philippines, the 4Ps has contributed to changing attitudes and mindsets of bureaucrats and beneficiaries through the implementation of accountability mechanisms based on a dual ethics of morality and care.
Création de la notice
23/08/2016 12:44
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:16
Données d'usage