Analyse des migrations de batraciens à la Route des Paysans (Jorat, Suisse) entre 1995-2005

Détails

ID Serval
serval:BIB_AC91E3334FAD
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Analyse des migrations de batraciens à la Route des Paysans (Jorat, Suisse) entre 1995-2005
Périodique
Bulletin de la Société Vaudoise des Sciences Naturelles
Auteur(s)
Leresche P.-A., Cherix D., Pellet J.
ISSN
0037-9603
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2009
Volume
91
Numéro
4
Pages
389-406
Langue
français
Résumé
Aménagé en 1988 dans une zone de chablis de la forêt des Vuargnes au Chalet-à- Gobet (Lausanne), l'étang de la Bressone est rapidement devenu un site d'importance régionale pour les batraciens. Chaque année, ce sont plusieurs milliers de batraciens (Bufo bufo, Rana temporaria et Mesotriton [Triturus] alpestris) qui traversent la Route des Paysans pour aller s'y reproduire. Dès 1993, une opération de sauvetage et de suivi des migrateurs a été mise en place là où une forte mortalité amphibienne était observée. Le suivi sur plus de 10 ans a permis de clarifier la démographie des espèces migratrices et d'évaluer leur viabilité. L'analyse phénologique des migrations a également permis d'identifier une avance de deux semaines des dates de migrations, évolution compatible avec un réchauffement climatique. En 2005, un passage inférieur permanent (ou crapauduc) a été aménagé par la ville de Lausanne dans le cadre de sa politique de développement durable Agenda 21. Plus de 75% des batraciens migrant au travers de la Route des Paysans empruntent désormais ce passage qui assure la pérennité des populations d'amphibiens.
Mots-clé
Crapaud commun, grenouille rousse, triton alpestre, crapauduc, migration, réchauffement climatique, Jorat, faune-trafic
Création de la notice
17/02/2011 12:57
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:16
Données d'usage