Learning to stand tall: Idiopathic scoliosis, behavioral electronics, and technologically-assisted patient participation in treatment

Détails

ID Serval
serval:BIB_A4FCDAE28FFC
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Learning to stand tall: Idiopathic scoliosis, behavioral electronics, and technologically-assisted patient participation in treatment
Périodique
Journal of the History of the Behavioral Sciences
Auteur(s)
Gerber Lucie
Statut éditorial
Soumis à l'éditeur
Langue
anglais
Résumé
S’appuyant sur les archives du psychologue américain de l’apprentissage Neal E. Miller, cet article examine le rôle de l’instrumentation dans l’expansion et la diversification du domaine de la thérapie comportementale des années 1960 aux années 1980. À travers le cas des travaux de Miller sur le biofeedback, il soutient que l’adoption de la technologie électronique par les psychologues du comportement après la Seconde Guerre mondiale a contribué à élargir leur domaine d’investigations pour y inclure les processus physiologiques et les conditions somatiques. Elle a également permis une sortie du laboratoire grâce à la mise au point d’appareils de traitement portatifs. À partir de l’exemple du « Posture-Training Device » que Miller et ses collaborateurs ont inventé pour le traitement comportemental de la scoliose idiopathique, cet article examine enfin comment l’instrumentation psychologique électromécanique a illustré un changement stratégique plus large et ambigu dans la thérapie comportementale, passant d’une orientation vers le contrôle externe à une orientation vers la maîtrise de soi.
Création de la notice
30/01/2020 12:18
Dernière modification de la notice
31/01/2020 7:19
Données d'usage