La compensation écologique : marché ou marchandage ?

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_A13B7EACBA34.P001.pdf (1102.15 [Ko])
Etat: Serval
Version: Final published version
ID Serval
serval:BIB_A13B7EACBA34
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
La compensation écologique : marché ou marchandage ?
Périodique
Revue internationale de droit économique
Auteur(s)
Boisvert V.
ISSN
1010-8831
Statut éditorial
Publié
Date de publication
10/2015
Peer-reviewed
Oui
Volume
29
Numéro
2015/2
Pages
183-209
Langue
français
Résumé
Les "banques de conservation" sont fréquemment présentées comme de nouveaux instruments de marché au service de la conservation de la biodiversité. Il s'agit d'une modalité de mise en oeuvre de la compensation écologique d'abord développée aux Etats-Unis au début des années 2000 avant d'être plus globalement diffusée. Ce dispositif est perçu par ses promoteurs comme un marché en devenir, tandis que ses détracteurs y voient le dernier avatar du projet de marchandisation de la nature au coeur des politiques environnementales depuis deux décennies. Au-delà des discours, les arrangements institutionnels en jeu dans les banques de conservation sont mal connus. Cet article se propose de revenir sur leur statut économique en analysant le dispositif tel que décrit dans la réglementation fédérale qui lui est consacrée aux Etats-Unis et en évaluant sa mise en place à l'aune de critères et attributs constitutifs d'un marché, qui auront été préalablement définis.
Mots-clé
Marchandisation, instruments de marché, banques de conservation, biodiversité
Création de la notice
07/08/2015 16:28
Dernière modification de la notice
03/03/2018 20:07
Données d'usage