D’une loi d’avant-garde contre la violence de genre à l’expérience pénale des femmes : le paradoxe espagnol ?

Détails

ID Serval
serval:BIB_A0851519E908
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
D’une loi d’avant-garde contre la violence de genre à l’expérience pénale des femmes : le paradoxe espagnol ?
Périodique
Champ Pénal / Penal Field
Auteur(s)
Casas Vila Glòria
ISSN-L
1777-5272
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2017
Peer-reviewed
Oui
Volume
14
Pages
1-30
Langue
français
Résumé
Cet article porte sur l’application de la Loi Organique 1/2004 du 28 décembre, dite de Mesures de Protection Intégrale Contre la Violence de Genre en Espagne, qui a introduit d’importantes réformes pénales, civiles et sociales. Dix ans après sa promulgation, nous visons à explorer deux aspects de la loi dans un contexte marqué par les politiques d’austérité. D’abord, nous analysons l’évolution de son implémentation de 2005 à 2015, à l’aide des données statistiques sur la judiciarisation des violences. Ensuite, nous exposons les expériences et les perceptions subjectives des femmes victimes de la violence de genre vis-à-vis du système pénal. Nous relevons les paradoxes dans l’application de cette loi ainsi que les obstacles pour que les femmes accèdent à la justice.
Mots-clé
violence de genre, justice pénale, expériences des victimes, paradoxes, Espagne
Création de la notice
14/11/2017 12:42
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:06
Données d'usage