Lésions intraoculaires chez l'enfant : le rétinoblastome et le diagnostic différentiel

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_A0091C2186B2.P001.pdf (19585.32 [Ko])
Etat: Serval
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_A0091C2186B2
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Titre
Lésions intraoculaires chez l'enfant : le rétinoblastome et le diagnostic différentiel
Auteur(s)
MEOLA S.
Directeur(s)
BALMER A.
Institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2011
Langue
français
Nombre de pages
22
Résumé
Contexte
Les lésions intraoculaires chez l'enfant sont nombreuses. Un diagnostic de certitude dans les meilleurs délais est impératif car la plupart d'entre elles peuvent, dans leur symptomatologie et parfois dans leur aspect clinique, imiter un rétinoblastome, tumeur maligne de la rétine chez le petit enfant. L'âge implique un examen sous narcose. Une imagerie exhaustive (photos du fond de l'oeil, angiographie, écographie) est pratiquée dans chaque cas.
Objectifs
- Etude de la fréquence des différentes lésions intraoculaires chez l'enfant, d'après le collectif des patients examinés à l'hôpital ophtalmique.
- Description des principales affections rétiniennes (généralités symptômes, clinique, traitement, évolution, anatomo-pathologie) et illustration au moyen de l'iconographie disponible.
Méthode
- Analyse rétrospective de la fréquence des lésions intraoculaires chez l'enfant à l'aide des dossiers médicaux de l'hôpital ophtalmologique Jules Gonin, de 1982 à 2010 et comparaison avec la littérature.
- Description clinique des lésions principales fondée sur les cas cliniques et la littérature
- Illustrations des diverses affections à partir de la base de données iconographiques.
- Présentation de l'étude sous forme d'atlas imprimé et numérique mis à disposition des étudiants en médecine sur le site MyUnil.
Résultats escomptés
Les signes d'appel des lésions intraoculaires chez l'enfant, leucocorie (pupille blanche), strabisme ou autres signes atypiques, sont communs à la plupart de ces lésions. Ils impliquent en conséquence un diagnostic de certitude pour exclure ou confirmer la présence d'un rétinoblastome, tumeur maligne de la rétine, guérissable aux stades précoces, toujours fatal dans sons évolution naturelle.
Création de la notice
21/05/2012 13:03
Dernière modification de la notice
03/03/2018 20:04
Données d'usage