Back to the roots. The effects of personality traits and Personal values on participation in civic groups

Détails

Ressource 1Télécharger: C.Reynolds_these_serval-OK.pdf (4171.41 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_9A723E25BA7A
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Back to the roots. The effects of personality traits and Personal values on participation in civic groups
Auteur(s)
Reynolds Camille
Directeur(s)
Passy Florence
Codirecteur(s)
Nai Alessandro
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2019
Langue
anglais
Résumé
Un nombre croissant de travaux s’intéresse à la relation entre les traits de personnalité et valeurs des
citoyens et leur comportement dans les sphères sociales et politiques. Néanmoins, l’engagement
associatif en tant que forme particulière de participation citoyenne n’a reçu que peu d’attention à cet
égard, et les études incluant à la fois les traits de personnalité et les valeurs des individus comme
prédicteurs de ce type d’engagement sont particulièrement rares. Cette thèse se propose de combler
cette lacune en examinant les effets de cinq traits centraux de la personnalité (les « Big Five » ; Goldberg
1981) et de quatre types de valeurs fondamentales (Schwartz 1992) sur l’engagement dans différents
types d’organisations (e.g. clubs de loisirs, associations de quartier, organisations caritatives,
organisations de mouvements sociaux, partis politiques). L’argument central qui est défendu postule
que certains traits de personnalité peuvent faciliter l’engagement associatif car ils dotent les individus
en compétences et savoir-faire qui peuvent être utiles à la participation dans un collectif citoyen, tandis
que les valeurs devraient fournir les raisons d’un tel engagement et ainsi motiver les citoyens à
s’impliquer dans certaines associations. Sur la base de données d’enquête récemment récoltées dans le
cadre du panel GESIS en Allemagne, ce travail démontre que les traits de personnalité contribuent
essentiellement à expliquer le fait de participer dans une association, quelle qu’elle soit, alors que les
valeurs apparaissent déterminantes dans le choix du type d’engagement – différentes priorités en termes
de valeurs fondamentales menant à différents types d’engagement, en fonction du degré de
compatibilité entre les valeurs de l’individu et les buts poursuivis par l’organisation. Ces résultats
soulignent l’importance de tenir compte des dispositions et buts fondamentaux des individus lorsqu’il
s’agit d’étudier l’engagement civique. Ils étayent également la thèse selon laquelle traits et valeurs ont
des effets distincts et complémentaires sur le comportement des individus, suggérant dès lors qu’il s’agit
de structures indépendantes qui ne peuvent ni ne doivent être confondues (Winter et al. 1998). Enfin,
cette thèse apporte également un nouvel éclairage sur les similitudes et différences entre les individus
engagés dans différents types d’organisations, un aspect encore relativement peu étudié.
--
A growing body of literature examines the relationship between personality traits and personal values,
on the one hand, and citizens’ social and political behavior on the other. Yet, group participation as a
specific kind of civic engagement has been somewhat neglected and studies including both traits and
values as predictors of associational involvement are even scarcer. This thesis attempts to fill this gap
by uncovering the effects of the “Big Five” (Goldberg 1981) and four basic personal values (Schwartz
1992) on personal involvement in various forms of social and political groups (e.g. social clubs,
humanitarian or charitable organizations, social movement organizations, political parties). The central
argument is that traits may help enable people to participate by providing them with basic psychological
skills valuable for group-based civic activities, while values might provide the reasons for such a
personal involvement, and thus motivate citizens to participate. Using recent survey data from the
GESIS Panel (Germany), it will be demonstrated that personality traits are somewhat better predictors
of the overall group participation probability, whatever the group considered, whereas personal values
are better predictors of specific forms of engagement – different value priorities leading to participation
in different kinds of associations, depending on the degree of compatibility between one’s own values
and the goals the association strives for. Together, these results demonstrate the importance of taking
into account individuals’ core dispositions and goals when studying civic participation. They also give
further evidence regarding the way traits and values might differently regulate behavior, suggesting that,
in line with a complementary view of the two constructs, neither is reducible to the other (Winter et al.
1998). Finally, this thesis sheds further light on both the similarities and differences between
participants of different groups, an aspect which has been somewhat understudied in the literature.
Création de la notice
04/04/2019 10:45
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:01
Données d'usage