Changes in leg-spring behavior during a 5000 m self-paced run in differently trained athletes

Détails

ID Serval
serval:BIB_918CDB67C2CC
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Changes in leg-spring behavior during a 5000 m self-paced run in differently trained athletes
Périodique
Sci Sports
Auteur(s)
Girard O., Millet G.P., Slawinski J., Racinais S., Micallef J. P.
ISSN
0765-1597
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2010
Peer-reviewed
Oui
Volume
25
Numéro
2
Pages
99-102
Langue
anglais
Résumé
Summary
Aims.-To explore whether fatigue-induced changes in spring-mass behavior during a 5000m self-paced run varied according to the runner's training status.
Methods and results.-Six highly- and six well-trained triathletes completed a 5000m time trial. Running velocity and vertical stiffness decreased significantly (P < 0.05) with fatigue, whereas leg stiffness remained constant. None of these parameters displayed a significant interaction between fatigue and training status, despite vertical stiffness being higher (P < 0.05) in
highly-trained triathletes.
Conclusions.-During a 5000m self-paced run, impairments in leg-spring behavior that occur with fatigue are not affected by athletes' training status.
© 2009 Elsevier Masson SAS. All rights reserved.
Objectifs.-Étudier, chez des athlètes de niveaux différents, les modifications de raideur mécanique liées à l'apparition de la fatigue lors d'une course de 5000 m.
Synthèse des faits.-Six triathlètes très entraînés et six autres bien entraînés ont réalisé une course de 5000 m. La vitesse de course et la raideur verticale diminuaient significativement (p < 0,05) avec la fatigue, alors que la raideur de la jambe demeurait inchangée. Aucune interaction entre la fatigue et le niveau d'entraînement n'a été détectée, malgré des niveaux de
raideur verticale plus élevés (p < 0,05) chez les sujets les mieux entraînés.
Création de la notice
08/10/2010 11:16
Dernière modification de la notice
03/03/2018 19:29
Données d'usage