Science et fiction : la face cachée de l'astronomie de Camille Flammarion

Détails

ID Serval
serval:BIB_8D996D06D6DD
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Science et fiction : la face cachée de l'astronomie de Camille Flammarion
Périodique
l'Astronomie (1980 - 2007) : Bulletin de la Société Astronomique de France
Auteur(s)
Chaperon D
Statut éditorial
Publié
Date de publication
06/2005
Volume
119
Pages
294-301
Langue
français
Résumé
On sait que Camille FLAMMARION, « littérateur et astronome » comme il plaisait à se présenter, fut l'un des vulgarisateurs les plus célèbres de la planète. Il y a une génération encore, il était rare qu'un exemplaire de L'astronomie populaire ne se trouvât pas dans la bibliothèque d'un oncle ou dans le grenier d'une grand-mère...
On sait peut-être moins que FLAMMARION fit souvent appel à la fiction, à l'occasion d'ouvrages romanesques (que l'auteur qualifie plus volontiers de « philosophiques » ou « littéraires ») consacrés à la découverte, à l'apprentissage, à l'amour de l'astronomie : Lumen (1866), Les récits de l'infini (1873), Rêves étoilés (1888), Uranie (1889), La fin du monde (1894), Stella (1897), sont de ceux-là
Mots-clé
littérature, vulgarisation scientifique, science-fiction, observation, astronomie populaire, Camille Flammarion
Création de la notice
19/11/2007 11:39
Dernière modification de la notice
03/03/2018 19:16
Données d'usage