Résection vasculaire au cours de la DPC (Duodéno-Pancréatectomie Céphalique)

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_8D11DA856747.P001.pdf (697.76 [Ko])
Etat: Serval
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_8D11DA856747
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Titre
Résection vasculaire au cours de la DPC (Duodéno-Pancréatectomie Céphalique)
Auteur(s)
PAREJAS N.
Directeur(s)
HALKIC N.
Institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2014
Langue
français
Nombre de pages
17
Résumé
Introduction
La duodéno-pancréatectomie céphalique (DPC) est une procédure chirurgicale utilisée pour la résection de cancers du carrefour bilio-pancréatique. Jusqu'à récemment, l'envahissement des vaisseaux par la tumeur était considéré comme une contre-indication à l'opération, mais de récentes études montrent que la pratique de l'opération en cas d'envahissement veineux est possible. La procédure classique associée à une reconstruction veineuse aboutirait à une morbidité et à une mortalité équivalentes à celles d'une DPC standard.
Le but de cette étude est de comparer la morbidité et la mortalité des patients ayant subi une DPC avec ou sans résection veineuse au CHUV, hôpital universitaire où la DPC avec résection vasculaire est pratiquée depuis 2006.
Méthodologie
Tous les patients du CHUV opérés d'un cancer par DPC entre 2006 et 2012 sont inclus dans l'étude et répartis dans les cohortes « DPC sans résection veineuse » (RV-) ou « DPC avec résection veineuse » (RV+). Les données préopératoires, intra-opératoires et postopératoires seront récoltées, analysées et comparées.
Résultats
La morbidité a été évaluée selon la classification de Dindo-Clavien sans qu'une différence statistique significative ne puisse être mise en évidence dans l'un ou l'autre des deux groupes (p=0,574). La mortalité était de 5,77% pour la cohorte RV- et de 5% pour la cohorte RV+, la différence statistique étant non-significative (p=1).
Conclusion
La résection veineuse dans le cadre de la DPC est une procédure sûre. Conformément aux résultats obtenus auparavant dans d'autres études, la morbidité et la mortalité ne diffèrent pas de celles de la DPC classique. Cette technique opératoire permet aux patients présentant un cancer avec envahissement veineux de bénéficier également d'une résection chirurgicale, la chirurgie étant le meilleur traitement curatif disponible pour les pathologies malignes du carrefour bilio-pancréatique.
Mots-clé
duodénopancréatectomie céphalique (DPC), résection vasculaire, chirurgie pancréatique, opération de Whipple, cancer du pancréas
Création de la notice
03/09/2015 11:19
Dernière modification de la notice
03/03/2018 19:15
Données d'usage