Esquisse d'une anthropologie clinique II. Les comportements psychopathologiques comme formes de vie, pensés à l'articulation du fonctionnement neurobiologique, de l'intériorité subjective et des formes symboliques

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_8C0CBA55643E.P001.pdf (418.21 [Ko])
Etat: Serval
Version: de l'auteur
ID Serval
serval:BIB_8C0CBA55643E
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Esquisse d'une anthropologie clinique II. Les comportements psychopathologiques comme formes de vie, pensés à l'articulation du fonctionnement neurobiologique, de l'intériorité subjective et des formes symboliques
Périodique
Psychiatrie, Sciences Humaines, Neurosciences
Auteur(s)
Escots S., Duruz N.
Statut éditorial
Publié
Date de publication
12/2015
Peer-reviewed
Oui
Volume
13
Numéro
4
Pages
41-74
Langue
français
Résumé
Un précédent article a présenté les deux démarches fondant l'anthropologie
clinique : l'anthropopsychiatrie de Jacques Schotte, qui permet d'inscrire la clinique dans le
champ de l'anthropologie, et l'anthropologie sémiotique formulée par Jean Lassègue,
Victor Rosenthal et Yves-Marie Visetti, qui dote cette même clinique, grâce à la notion de
forme symbolique, de moyens rigoureux pour assurer sa démarche scientifique.
Dans ce deuxième article, les auteurs commencent par dégager le potentiel intégratif de
l'anthropologie clinique en explicitant la structure de l'humain et le cadre épistémologique
qui organisent ce nouveau paradigme. Puis, se référant plus précisément à certaines formes
cliniques psychiatriques contemporaines, ils montrent comment on peut bien les comprendre
quand on les pense comme des formes de vie, à l'articulation du fonctionnement
neurobiologique, de l'intériorité subjective et des formes symboliques. Éclairage valable,
selon les auteurs, pour penser tout le champ de la psychopathologie et des soins s'y référant.
A previous article presented the two foundational approaches of clinical
anthropology : Jacques Schotte's anthropopsychiatry, which inscribes clinics in the field of
anthropology, and semiotic anthropology as formulated by Jean Lassègue, Victor Rosenthal
and Yves-Marie Visetti, which provides this same clinics, through the notion of symbolic
form, with rigorous instruments to ensure its scientific approach.
In this second article, the authors begin by highlighting the integrative potential of clinical
anthropology through a clarification of the human structure and the epistemological
framework that organize this new paradigm. Then, referring specifically to some
contemporary psychiatric clinical forms, they show how well they can be understood when
they are considered as life forms of subjective interiority and symbolic forms, at the
articulation of neurobiological functioning. According to the authors, this approach shed a
useful light for thinking the entire field of psychopathology and related care forms.
Mots-clé
Anthropologie clinique, anthropologie sémiotique, anthropopsychiatrie, épistémologie, neurosciences, psychopathologie
Création de la notice
12/01/2016 16:11
Dernière modification de la notice
03/03/2018 19:12
Données d'usage