Retour sur l'Europe chinoise

Détails

ID Serval
serval:BIB_7E37AC4B5786
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Retour sur l'Europe chinoise
Périodique
Artibus et historiae
Auteur(s)
Philippe Junod
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2011
Peer-reviewed
Oui
Volume
63, 2011
Pages
217-258
Langue
français
Résumé
Tandis que les modes de la chinoiserie au XVIIIe et du japonisme au XIXe siècles ont fait l'objet d'innombrables publications, pour ce qui est des périodes antérieures les apports de l'Orient ont été généralement occultés par les historiens de l'art occidentaux. Cette véritable tache aveugle est-elle le fruit de l'ignorance ou le signe d'un chauvinisme européocentrique et anachronique ?¦On rappellera d'abord l'importance et la fréquence des contacts séculaires le long des routes de la soie, parcourues par les missionnaires et les marchands. Deux études de cas serviront ensuite à illustrer les phénomènes d'hybridation et de métissage qui résultent d'emprunts formels. Dans la peinture de paysage, la présence de nuages ou de montagnes chinoises en Europe dès le XVe siècle témoigne de migrations d'est en ouest. Quant au motif architectural de la porte en forme de gueule de monstre, présent du jardin de Bomarzo au Palazzo Zuccari de Rome, il semble également relever d'une source iconographique exotique, celle du kala indonésien.
Mots-clé
orientalisme chinoiserie
Création de la notice
17/01/2012 18:12
Dernière modification de la notice
03/03/2018 18:41
Données d'usage