Latéral Hypothalamic Neurons: From Development to disease

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_73FEA55431C2
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Latéral Hypothalamic Neurons: From Development to disease
Auteur(s)
Seifinejad Ali
Directeur(s)
Tafti Mehdi
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Adresse
Faculté de biologie et de médecine
Université de Lausanne
CH-1015 Lausanne
SUISSE

Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2016
Langue
anglais
Résumé
L'hypothalamus latéral joue un rôle important dans la régulation des comportements tels que l'alimentation et le sommeil. Mch (melanin-concentrating hormone) et Hcrt (hypocretine ou orexine) sont des neurones entremêlés les uns avec les autres et localisés dans cette région qui envoient des projections dans tout le cerveau. Les neurones Hcrt sont actifs principalement pendant l'éveil actif et sont silencieux pendant le sommeil tandis que les neurones Mch accomplissent un rôle inverse. La narcolepsie esr un trouble du sommeil caractérisé par une somnolence diurne excessive et la cataplexie (perte de tonus musculaire déclenchée par les émotions). Elle est due à la perte des neurones Hcrt pour des raisons inconnues à ce jour. Cependant, l'hypothèse la plus plausible est la participation d'une attaque auto-immune. Le but de cette thèse est d'approfondir notre compréhension du rôle de l'hypothalamus latéral dans les états de vigilance, d'essayer de générer ces populations neuronales in vitro et de comprendre la cause de la narcolepsie.
Nous montrons que la vitamine C et BMP7 sont respectivement les principales molécules pour induire l'expression de Hcrt et Mch in vitro, indiquant que ces deux populations neuronales ne dérivent pas des mêmes cellules progénitrices. Ces molécules activent certains facteurs de transcription parmi lesquels Rax pour déterminer la destinée finale des neurones hypothalamiques. Afin de trouver des molécules spécifiques qui représentent les cibles de l'attaque auto-immune dans la narcolepsie, nous avons isolé les neurones de l'hypothalamus latéral et séquencé (RNAseq) leurs ARN messagers. Ainsi, le gène Qrfp a été identifié comme s'exprimant dans les neurones Hcrt. Qrfp joue un rôle important dans le comportement alimentaire et la régulation du sommeil.
Dans une autre étude, nous nous sommes intéressés à la modulation de la voie sérotoninergique chez les souris Hcrt knock-out (un modèle de la narcolepsie humaine). Les résultats préliminaires montrent que l'augmentation du tonus sérotoninergique dans le cerveau des souris knock-out Hcrt par l'introduction d'une mutation nulle du gène de transporteur de la sérotonine réduit considérablement la cataplexie tandis que le sommeil paradoxal est augmenté. En résumé, nos résultats mettent en lumière les mécanismes de développement des neurones hypothalamiques latéraux et comment ces neurones contrôlent les états de vigilance et pourquoi leur perte provoque la narcolepsie.
--
Latéral hypothalamus plays important rôles in the proper régulation of behaviors such as feeding and sleep. Mch (melanin-concentrating hormone) and Hcrt (hypocretin or orexin) neuronal populations localized in this région are intermingled with each other and send projections throughout the brain. Hcrt neurons are active mainly during active wakefulness and are silent during sleep while Mch neurons accomplish an opposite rôle. Narcolepsy is a sleep disorder characterized by excessive daytime sleepiness and cataplexy (loss of muscle tone triggered by émotion). In narcolepsy patients Hcrt neurons are lost due to unknown reasons so far. However, the most plausible hypothesis is the involvement of an autoimmune attack. The purpose of this thesis is to further our understanding of the rôle of the latéral hypothalamus in vigilance states and how its neuronal populations can be developed in vitro and to investigate the cause of narcolepsy.
We showed that vitamin C and BMP family member 7 are the major requirements to induce Hcrt and Mch gene expression in vitro, respectively, indicating that these two important neuronal population do not develop from the same progenitor cells. These molecules activate some transcription factors among which Rax to induce the latéral hypothalamic neuronal fate. To find some specific molecules that possibly represent as targets of the autoimmune attack in narcolepsy, the isolation and purification of these populations was carried out and in early experiments Qrfp was identified to be expressed in Hcrt neurons. Qrfp has an important rôle in feeding behavior and sleep régulation.
In another behavioral study we investigated the modulation of serotonergic pathway in Hcrt knockout mice, which is a model of human narcolepsy. Preliminary results showed that increasing the serotonergic tone in the brain of Hcrt knockout mice via introducing a null mutation in serotonin transporter gene dramatically reduces cataplexy while REM sleep is increased. Taken together our results shed light on the developmental mechanisms of the latéral hypothalamic neurons and how these neurons are controlling the vigilance states and how their loss causes the sleep disorder narcolepsy.

Création de la notice
04/04/2017 11:28
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:31
Données d'usage