CATHETER CENTRAL INSERE PAR VOIE PERIPHERIQUE: TECHNIQUE RADIO-GUIDEE VERSUS INSERTION AU LIT DU MALADE (CIRIL)

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_6A3AC5981D4D
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
CATHETER CENTRAL INSERE PAR VOIE PERIPHERIQUE: TECHNIQUE RADIO-GUIDEE VERSUS INSERTION AU LIT DU MALADE (CIRIL)
Auteur(s)
GLAUSER Frédéric
Directeur(s)
Qanadli Salah D.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Adresse
Faculté de biologie et de médecine
Université de Lausanne
CH-1015 Lausanne
SUISSE

Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2017
Langue
français
Résumé
Introduction :
Le cathéter central inséré par voie périphérique ou PICC (Peripheral Inserted Central Catheter) a été développé dans les années 90 aux Etats-Unis comme alternative aux voies veineuses centrales ou périphériques. Les indications principales du PICC sont les mêmes que celles d'une voie veineuse centrale (VVC) conventionnelle. Le PICC présente toutefois des avantages majeurs sur la VVC conventionnelle (mise en place moins risquée, coûts de mise en place et de maintient moins élevés et possibilité de laisser en place le PICC pendant plusieurs mois et être géré à domicile). Pour faire face à la demande croissante de mise en place de PICC, un nouveau type de prise en charge permettant d'accélérer la procédure et d'éviter de monopoliser les salles de cathétérisme est apparue ces dernières années aux États-Unis. Elle consiste en la mise en place de PICC au lit du malade le plus souvent par des infirmières spécialisées. Elle se distingue principalement par le fait que la longueur du PICC n'est plus mesurée grâce à la fluoroscopie mais estimée en mesurant la distance séparant le point de ponction d'une zone située 1 à 2 cm en dessous de la fourchette sternale. La position optimale de la pointe d'un cathéter veineux central recommandée se situe entre le 1/3 distal de la veine cave supérieure (V.C.S) et la jonction cavo-atriale. Cette localisation permet en effet au cathéter de flotter librement à l'intérieur de la V.C.S, parallèlement à la paroi du vaisseau et permettant une réduction de certaines complications comme la thrombose veineuse et les dysfonctions de cathéters. Le risque de malposition des PICC placés au lit du malade est un problème potentiel. L'objectif de notre étude était de comparer la mise en place de PICC sous guidage fluoroscopique (GF) à la mise en place au lit du malade (LM) en termes de positionnement de la pointe du cathéter.
Matériels et méthodes:
Cent quatre-vingts patients ont été randomisés soit dans le groupe GF ou dans le groupe LM. Toutes les procédures ont été réalisées par la même équipe interventionnelle et comprenaient un contrôle radiographique post-procédure pour évaluer la position de la pointe du cathéter. Selon les recommandations pour le positionnement optimal de la pointe du cathéter, les patients ont été classés en trois types: optimal, suboptimal mais ne nécessitant pas de repositionnement et non optimal nécessitant une procédure supplémentaire de repositionnement.
Résultats :
Cent-septante-et-un PICCs ont été positionnés avec succès. Dans le groupe LM, 23.3% des patients avaient la pointe du cathéter en position suboptimale et 30% dans une position non optimale nécessitant un repositionnement. Dans le groupe GF, 5.6% avaient la pointe du cathéter dans une position suboptimale et 1.1% dans une position non optimale. En utilisant le test de Fisher, nous avons constaté que le positionnement suboptimal et non optimal de la pointe du cathéter étaient statistiquement significativement moins fréquents dans le groupe GF que dans le groupe LM (P <0,001).
Conclusions :
La technique de mise en place LM est accompagnée d'un taux élevé de malposition de la pointe des PICCs exposant les patients à un risque augmenté de thrombose veineuse profonde et dysfonction de cathéter. La technique de mise en place GF ainsi que les technologies émergentes permettant de faciliter le bon positionnement de la pointe du cathéter devraient être favorisées, et ceci spécialement en cas de nécessité d'utilisation longue du PICC.
Création de la notice
07/06/2017 12:36
Dernière modification de la notice
20/08/2019 15:25
Données d'usage