« Quelle belle vie ! ». L'existence poétisée du Charlot de Philippe Soupault

Détails

ID Serval
serval:BIB_5901452BDA4D
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
« Quelle belle vie ! ». L'existence poétisée du Charlot de Philippe Soupault
Périodique
Loxias. Littératures française et comparée
Auteur(s)
Sermier E., Lüthi L.
ISSN
1765-3096
Statut éditorial
Publié
Date de publication
06/2015
Peer-reviewed
Oui
Numéro
49
Pages
NA
Langue
français
Notes
Cet article fait partie du numéro « Charlot, ce poète? » dirigé par Sandrine Montin. Revue en ligne.
Résumé
Dans Charlot (1931), Philippe Soupault narre la vie imaginaire du célèbre vagabond, à partir des films qu'il a vus et des souvenirs qu'il en a gardés. Mais il la retrace en la poétisant : tenant Charlot pour un « poète au sens le plus pur et le plus fort du terme », l'écrivain accorde son récit à l'image qu'il se fait du personnage. La figuration poétique s'effectue ainsi de manière à la fois thématique et formelle : non seulement le parcours de Charlot voisine par intermittence avec ceux de modèles emblématiques (Orphée, Croniamantal, Rimbaud, Cendrars), mais son existence elle-même est perçue à l'image d'un poème, structurée selon un schéma cyclique. Dès lors, et dans tous les sens du terme, le récit de Soupault peut être défini comme une biographie poétique - par l'existence qu'il restitue, par le style qu'il emploie, par l'émotion qu'il procure.
Création de la notice
15/06/2015 11:43
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:12
Données d'usage