La maîtrise de la langue d'accueil : une condition à une intégration "réussie"? Analyse des textes de lois suisses de 2000 à aujourd'hui

Détails

Ressource 1Télécharger: Poster_journéerecherche_BailatStéphanie.pdf (556.22 [Ko])
Etat: Serval
Version: de l'auteur
ID Serval
serval:BIB_5224F8A44008
Type
Actes de conférence (partie): contribution originale à la littérature scientifique, publiée à l'occasion de conférences scientifiques, dans un ouvrage de compte-rendu (proceedings), ou dans l'édition spéciale d'un journal reconnu (conference proceedings).
Sous-type
Poster: résume de manière illustrée et sur une page unique les résultats d'un projet de recherche. Les résumés de poster doivent être entrés sous "Abstract" et non "Poster".
Collection
Publications
Titre
La maîtrise de la langue d'accueil : une condition à une intégration "réussie"? Analyse des textes de lois suisses de 2000 à aujourd'hui
Titre de la conférence
Journée de la recherche de la Faculté des sciences sociales et politiques 2017
Auteur(s)
Bailat Stéphanie
Organisation
Université de Lausanne, faculté des SSP
Statut éditorial
Publié
Date de publication
13/09/2016
Langue
français
Résumé
Depuis les années 2000, de nombreuses études et enquêtes portant sur les cadres législatifs des Etats européens ont démontré l'intensification du lien tissé entre intégration et acquisition de la langue d'accueil. Ce lien se construit notamment autour d’une tension oscillant entre inclusion et exclusion. Inclusion, car tout étranger a droit à des mesures facilitant son insertion dans la société d’accueil, comme l’acquisition de la langue. Exclusion, car cette acquisition et surtout la maîtrise de la langue deviennent une condition à l’octroi de permis d’entrée sur le territoire, de permis d’établissement ou encore à l’accès à la nationalité. Qu'en est-il du cadre légal suisse? Existe-t-il un lien établi entre intégration et acquisition de la langue au sein des textes de loi helvétique?
Au moyen d'une analyse lexicale, d'une analyse portant sur les champs lexicaux et d'une analyse de contenu des textes de lois sur les étrangers (LSEE et LEtr) ainsi que du projet de modification partielle de la LEtr (intégration, 13.030), nous avons constaté l'existence d'un tel lien. Celui-ci tend à être renforcé et spécifié au cours des années. L'analyse a conduit à une meilleure compréhension de la place qui est donnée à l'acquisition et la maîtrise de la langue du lieu d'accueil dans le cadre légal suisse. Elle a également permis d'observer des changements de discours et de mettre en évidence des aspects touchant directement aux ressources des personnes étrangères.
Mots-clé
migration, intégration, loi, programme étatique, acquisition de la langue
Création de la notice
02/12/2016 17:17
Dernière modification de la notice
03/03/2018 17:12
Données d'usage