Sous le populisme, la pluralité: anti-élitisme et rapports au leader chez les militants de l'Union Démocratique du Centre en Suisse

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_49DFC1E9B184.P001.pdf (388.10 [Ko])
Etat: Public
Version: de l'auteur
ID Serval
serval:BIB_49DFC1E9B184
Type
Rapport: document publié par une institution, habituellement élément d'une série.
Sous-type
Working paper: document de travail dans lequel l'auteur présente les résultats de ses travaux de recherche. Les working papers ont pour but de stimuler les discussions scientifiques avec les milieux intéressés et servent de base pour la publication d'articles dans des revues spécialisées.
Collection
Publications
Titre
Sous le populisme, la pluralité: anti-élitisme et rapports au leader chez les militants de l'Union Démocratique du Centre en Suisse
Auteur(s)
Gottraux Philippe, Péchu Cécile
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Les Cahiers de l'IEPHI / IEPHI Working Paper Series
Date de publication
2016
Numéro
64
Langue
français
Nombre de pages
44
Résumé
La littérature tend à caractériser le populisme par deux dimensions : l'appel au peuple contre les élites et un type particulier de rapport au leader. A partir d'entretiens approfondis avec des militants de l'Union Démocratique du Centre (UDC) menés dans le cadre d'une étude sur la pluralité des logiques d'engagement dans ce parti, ce texte traite du rôle de ces deux dimensions dans l'attachement au parti. Nous constatons d'une part que ces dimensions ne sont pas systématiquement présentes chez les militants rencontrés ; l'attachement au parti peut même s'opèrer en dépit du discours « populiste » du parti. Nous montrons d'autre part que les formes que prennent ces dimensions diffèrent en fonction des propriétés sociales et des parcours de vie des activistes. En définitive, la notion de populisme, lorsqu'elle entend rendre compte de la « demande » d'attachement à ce type de parti venant des militants et/ou des électeurs, provoque plus de confusion que de clarté. Elle ne désigne implicitement qu'un nombre limité de registres dans l'attachement à un parti tel l'UDC: un rapport émotionnel au leader, et un sentiment anti-élites découlant d'un manque de sophistication politique.
Mots-clé
Populisme, militantisme, Suisse, anti-élitisme, leadership
Création de la notice
19/10/2016 10:03
Dernière modification de la notice
20/08/2019 13:57
Données d'usage