Hémorragie colique active visualisée à l'angio-CT: chirurgie versus radiologie interventionnelle

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_46DDFFA598B3.P001.pdf (786.58 [Ko])
Etat: Serval
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_46DDFFA598B3
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Titre
Hémorragie colique active visualisée à l'angio-CT: chirurgie versus radiologie interventionnelle
Auteur(s)
PANNATIER M.
Directeur(s)
SCHMIDT KOBBE S.
Codirecteur(s)
BIZE P.
Institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2015
Langue
français
Nombre de pages
26
Résumé
Abstract
Objectif
Le but de ce travail est de déterminer des critères pour orienter la prise en charge d'une hémorragie colique active visualisée à l'angio-CT abdominal.
Matériel et méthode
Ce travail porte sur l'analyse rétrospective de cas admis au CHUV pour une hémorragie active du côlon entre août 2003 et juillet 2014. Au final, 39 cas on t été inclus dans l'étude. Ces cas ont été divisés en deux groupes. Le premier a été pris en charge par radiologie interventionnelle (n=21) et le deuxième par chirurgie (n=18). L'analyse de la procédrue effectuée lors de la prise en charge par radiologie interventionnelle a été revue par un expert de la discipline. Les données cliniques ont été obtenues par analyse rétrospective des dossiers d'hospitalisation. Les analyses statistiques ont été réalisées par un statisticien du CHUV sur la base des données que nous avons compilées.
Résultats
Sur le plan clinique et biologique, aucune différence, statistiquement significative, n'a été observée entre les deux groupes. Cependant, les résultats ont révélé plusieurs tendances. En effet, dans le groupe pris en charge par radiologie interventionnelle, il y a une prépondérance de symptômes d'hémorragie digestive basse (hématochézie ou méléna) (p=0.0775) et une chute de l'hémoglobine (p=0.0893). Le traitement par radiologie interventionnelle se fait, le plus souvent, lorsque l'hémorragie provient du côlon proximal (p=0.0866). au final, après le geste, les cas traités par chirurgie ont des lactates supérieurs aux cas pris en charge par radiologie interventionnelle (p=0.09432).
Conclusion
Après avoir visualisé l'hémorragie colique à l'angio-CT abdominal, la prise en charge devrait être effectuée en premier lieu par radiologie interventionnelle. Il s'agit d'une technique plus rapide, moins invasive et qui présente moins de complications sévères que la prise en charge chirurgicale d'emblée. Si une embolisation ne peut pas être effectuée ou lors d'un récidive de l'hémorragie, la chirurgie est indiquée pour traiter l'hémorragie colique, dans un second temps.
Mots-clé
colonic bleeding management, angio-MDCT, lower gastrointestinal bleeding, interventional radiology
Création de la notice
01/09/2016 9:59
Dernière modification de la notice
03/03/2018 16:48
Données d'usage