Multiple causes of the evolution of dispersal in metapopulations

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_440E02498A96
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Multiple causes of the evolution of dispersal in metapopulations
Auteur(s)
Guillaume F.
Directeur(s)
Perrin N.
Institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Adresse
Lausanne
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2005
Langue
anglais
Notes
REROID:R003906181; 30 cm ill.; 1 vol. (pagination multiple)
Résumé
Abstract
This work investigates the outcome of the interaction of the multiple causes of selection acting on dispersal in metapopulations. Dispersal, defined here as the ability of individuals to move out of their natal population to reproduce in an other one, has three main causes. First, population variability, as caused by random population extinctions, induces high incentives to disperse through the probability to recolonize an empty population and thus to escape competition for space. This adds to the second cause, kin competition avoidance where individuals in a crowded patch will benefit from the release of competition with relatives caused by dispersal. Dispersal may thus be viewed as an altruistic act. Third, dispersal might evolve as a strategy of avoiding inbred matings which are expected to bear fitness costs due to the presence of a mutation load. The interaction of inbreeding avoidance and kin competition is explored in chapter 2. Conditions conducive to the establishment of a high relatedness within population are expected to induce high dispersal through both kin competition avoidance and inbreeding avoidance. However, the dynamics of inbreeding depression is bound to depend on the level of gene flow as well as on the deleterious mutation parameters. Mutations more prone to settle a high level of inbreeding depression will select for increased dispersal. Chapter 3 investigates the effect of the mating system on the joint dynamics of dispersal and inbreeding depression. Higher inbreeding rates as those found in various mating systems lead to a more efficient purge of the deleterious mutations. However, this decrease in the costs of inbreeding are usually accompanied by a higher within deme relatedness which balances the decreased effect of inbreeding avoidance on the evolution of dispersal. Finally, population turnover, as found in most natural populations has a dual effect on dispersal. Indeed, it increases dispersal by the increased probability of winning a breeding slot in extinct demes it creates but, on the other hand, it counter-selects for dispersal through the slow establishment of unsaturated demic conditions which contribute to lower the local competition for space.
Résumé
Ce travail se propose d'étudier les effets conjoints des multiples causes de l'évolution de la dispersion en métapopulation. La dispersion, définie ici comme étant la capacité de quitter sa population d'origine pour se reproduire dans une antre population, possède trois principales causes. Premièrement, l'extinction aléatoire de populations sélectionne pour plus de dispersion car elle augmente la Probabilité de recoloniser un patch éteint et donc d'échapper à la compétition locale. La seconde cause, l'évitement de la compétition de parentèle, sélectionne pour plus de dispersion par les bénéfices qu'elle apporte par diminution de la compétition entre individus apparentés. Troisièmement, la dispersion évolue "comme stratégie d'évitement de la dépression de consanguinité présente dans des petites populations isolées. L'interaction entre l'évitement de la consanguinité et de la compétition de parentèle est étudiée dans le chapitre 2. Les conditions conduisant à l'établissement d'un fort apparentement à l'intérieur des populations sont celles qui génèrent le plus de sélection pour la dispersion. Cependant, la dynamique de la dépression de consanguinité est dépendante de la dispersion entre populations ainsi que des paramètres des mutations délétères. Les mutations créant le plus de dépression de consanguinité sont celles qui sélectionneront le plus pour de la dispersion. Le chapitre 3 s'intéresse aux effets du système de reproduction sur la dynamique conjointe du fardeau de mutation et de la dispersion. La purge des mutations délétère étant plus sévère dans des conditions de forte consanguinité, elle diminue les coûts de la consanguinité mais est habituellement accompagné par une augmentation de l'apparentement et donc l'effet peut être neutre sur la dispersion. Finalement, le turnover de populations a un effet dual sur la dispersion. La dispersion est sélectionnée par l'augmentation de la probabilité de gagner une place de reproduction dans des patchs éteints mais elle est également contre sélectionnée par la désaturation des patchs causée par l'extinction et la diminution de la compétition pour l'espace qui intervient dans ce cas.
Création de la notice
03/11/2010 13:50
Dernière modification de la notice
03/03/2018 16:42
Données d'usage