La régulation de la religion par l'Etat et la production du lien social

Détails

ID Serval
serval:BIB_4132FC253494
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
La régulation de la religion par l'Etat et la production du lien social
Périodique
Archives de sciences sociales des religions
Auteur(s)
Campiche Roland J.
ISSN
1777-5825 / 2-222-96729-5
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2003
Numéro
121
Pages
5-18
Langue
français
Résumé
Analyser les modalités de la régulation de la religion constitue une étape importante pour expliquer la recomposition de la religion en modernité tardive. Face aux interprétations dérivées des concepts d'individualisation ou de privatisation, l'affirmation peut apparaître provocante, puisqu'elle met en question l'idée d'autonomie du sujet croyant et la pertinence de l'utilisation sociologique du terme privé. Le traitement de cette problématique est particulièrement adéquat pour évaluer le rôle de l'État. Même si ce dernier n'est qu'un des agents de régulation à côté des médias, des organisations religieuses..., il contribue de façon souveraine au filtrage de la religion « acceptable ». Son mode de gestion varie d'un pays à l'autre, allant du pluralisme libéral au pluralisme technocratique. L'élaboration d'une typologie de ces modes de gestion s'avère donc indispensable. Sa vérification peut s'opérer au travers de l'étude comparative de la place faite à la religion dans les programmes scolaires. Elle éclaire en particulier le caractère pluraliste des États démocratiques et leur capacité à articuler valeurs économiques et valeurs humanistes.
An analysis of the ways in which religion is regulated constitutes an important step in understanding the reconstructions of religion in late modernity. Such a stance can appear provocative, especially if contrasted with explanations that derive from concepts such as individualisation or privatisation, since it puts into question both the autonomy of the individual believer and the aptness of the term "private" in sociological understanding. These issues are particularly relevant when it comes to evaluating the role of the state. It is true that the latter is but one source of control, alongside the media, or religious organisations...; its influence is, however, dominant when it comes to deciding which forms of religion are, or are not, "acceptable". The methods vary from one country to another, ranging from liberal pluralism to technocratic pluralism. Hence the need to elaborate a typology, illustrating the different ways of working. It can be tested by comparing the place given to religion in different school systems. Above all such an approach reveals the pluralist character of the democratic state and its capacity to articulate both economic and humanistic values.
Mots-clé
individualisation, lien social, pluralisme démocratique, privatisation, régulation étatique, indivualism, social link, democratical pluralism, state regulation
Site de l'éditeur
Création de la notice
03/08/2010 13:08
Dernière modification de la notice
21/08/2019 5:14
Données d'usage