Les choix résidentiels des couples : motivations, arbitrages et logiques de genre parmi les classes moyennes supérieures urbaines

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_2F63F97E7CE4.P001.pdf (1048.79 [Ko])
Etat: Serval
Version: Final published version
ID Serval
serval:BIB_2F63F97E7CE4
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
Les choix résidentiels des couples : motivations, arbitrages et logiques de genre parmi les classes moyennes supérieures urbaines
Périodique
Bulletin de la Société Géographique de Liège
Auteur(s)
Rérat P., Gurtner M., Baehler D.
ISSN
0770-7576
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2014
Peer-reviewed
Oui
Volume
63
Pages
51-65
Langue
français
Résumé
Après s'être longtemps focalisée sur l'individu, la littérature consacrée à la mobilité résidentielle a mis en exergue l'importance de prendre en compte les ménages comme unité d'analyse. En s'intéressant à des couples appartenant aux classes moyennes supérieures et s'étant installés en zone urbaine centrale, cet article aborde la construction du choix résidentiel entre conjoints et leurs motivations. Différents arbitrages relatifs à la localisation sont identifiés selon qu'ils portent sur des problèmes de mobilité (réels ou anticipés), la conciliation entre carrière professionnelle et vie familiale, l'attachement territorial, l'appartenance linguistique (la ville étudiée étant bilingue) et la bi-résidentialité (ou non-cohabitation). Des logiques de genre sont identifiées. Bien que plus marquées parmi les couples âgés, elles représentent une variable importante pour expliquer l'organisation conjugale et se répercute sur le choix résidentiel de différentes manières.
Mots-clé
choix résidentiel, mobilité résidentielle, motivations, arbitrage, genre, homme-femme
Création de la notice
18/03/2015 17:58
Dernière modification de la notice
03/03/2018 15:32
Données d'usage