Syndrome respiratoire aigu après inhalation de sprays imperméabilisants

Détails

ID Serval
serval:BIB_28736
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Sous-type
Etude de cas (case report): rapporte une observation et la commente brièvement.
Collection
Publications
Titre
Syndrome respiratoire aigu après inhalation de sprays imperméabilisants
Périodique
Médecine et Hygiène
Auteur(s)
Lazor R., Heinzer R., Lazor-Blanchet C., Kupfersmidt H., Fitting J. W.
ISSN
0025-6749
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2003
Volume
61
Numéro
2458
Pages
2175-2177
Langue
français
Résumé
Au cours de l'hiver 2002-2003, le Centre suisse d'information toxicologique a enregistré une augmentation inhabituelle de troubles respiratoires après exposition à des sprays imperméabilisants utilisés pour l'imprégnation du cuir et des textiles. Plus de 150 cas ont ainsi été rapportés. De telles épidémies sont déjà survenues au cours des vingt dernières années dans divers pays. Sur le plan clinique, des symptômes de toux, dyspnée et fièvre apparaissent dans le minutes ou les heures qui suivent l'exposition. Certains patients présentent une détresse respiratoire aiguë nécessitant une hospitalisation en soins intensifs. L'évolution clinique est favorable en quelques jours dans la majorité des cas, mais une dyspnée ou une toux chroniques pourraient persister chez certains patients. Un récent changement de formulation chimique semble être la cause de l'épidémie survenue en Suisse. Les produits incriminés ont été retirés de la vente. De nouveaux cas pourraient toutefois survenir à l'avenir en lien avec l'utilisation accrue de sprays imperméabilisants durant l'hiver et la possible commercialisation de nouveaux produits. [¨Résumé des Auteurs] A la suite de l'épidémie survenue en Suisse, l'Office fédéral de la santé publique a fait classer tous les sprays imperméabilisants pour cuirs et textiles dans la classe de toxicité 5S. Leurs emballages comporteront donc davantage d'avertissements aux utilisateurs. Il est actuellement recommandé d'employer ces sprays à l'air libre, d'éviter de s'exposer au brouillard de vaporisation (ne pas employer le spray contre le vent), et de bien laisser sécher les articles imperméabilisés à l'extérieur. L'emploi à l'intérieur est à éviter. Il ne suffit pas d'ouvir une fenêtre. Les personnes atteintes de maladies respiratoires (par exemple, asthme) devraient éviter d'utiliser elles-mêmes ces produits et ne pas se tenir à proximité d'un endroit où ils sont employés. [Auteurs, p. 2177]
Mots-clé
Aerosols , Respiratory Tract Diseases , Environmental Exposure
Création de la notice
19/11/2007 13:26
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:07
Données d'usage