Site and Rate of Occlusive Disease in Cervicocerebral Arteries: a CT Angiography Study of 2209 Patients with Acute Ischemic Stroke

Détails

Demande d'une copie
ID Serval
serval:BIB_28312A7ACDEA
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
Site and Rate of Occlusive Disease in Cervicocerebral Arteries: a CT Angiography Study of 2209 Patients with Acute Ischemic Stroke
Auteur(s)
ROTZINGER David C.
Directeur(s)
Michel Patrik
Codirecteur(s)
Meuli Reto A.
Détails de l'institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Adresse
Faculté de biologie et de médecine
Université de Lausanne
CH-1015 Lausanne
SUISSE

Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2017
Langue
anglais
Résumé
But:
L'angiographie par CT (angio-CT) permet d'identifier la pathologie artérielle de façon rapide et précise chez le patient souffrant d'un accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique aigu. L'objectif de la présente étude était de décrire de façon systématique la présence de sténoses ou occlusions artérielles dans un échantillon représentatif de patients ayant un diagnostic d'AVC ischémique aigu.
Matériel et méthodes:
Tous les patients admis au CHUV pour AVC ischémique aiguë entre 2003 et 2012 on été répertoriés de façon prospective dans la base de données ASTRAL (Acute STroke Registry and Analysis of Lausanne). Dans un deuxième temps, tous les patients ayant bénéficié d'un angio-CT de bonne qualité dans les 24 premières heures après le début des symptômes ont été inclus. Les sténoses de plus de 50% ainsi que les occlusions artérielles ont été classées selon un modèle de 21 segments vasculaires par patient.
Résultats:
Parmi les 2'209 patients inclus (42.6% de femmes, âge médian 71 ans), 1'177 (53.3%) avaient des anomalies significatives à l'angio-CT. Parmi les 50'807 segments artériels examinés, 2'259 étaient pathologiques : 1*851 (82%) concernaient le territoire ischémique, alors que 408 (18%) ont été considérés comme asymptomatiques. Les segments artériels les plus fréquemment touchés par des anomalies symptomatiques étaient l'artère cérébrale moyenne proximale (20.1% de tous les segments), suivie l'artère carotide interne cervicale (16.7%) et l'artère cérébrale moyenne distale (12.1%). Parmi les patients examinés par angio-CT dans les 6 heures après le début des symptômes, 40.7% avaient des occlusions se prêtant à une thérapie endovasculaire.
Conclusion:
Cette étude montre que l'angio-CT obtenu dans les 6 heures après le début des symptômes permet d'identifier des lésions sténo-occlusives des segments artériels proximaux se prêtant à une thérapie endovasculaire dans plus de 40% des patients souffrant d'AVC ischémique aigu. La charge annuelle d'angio-CT effectués par centre spécialisé dans la prise en charge de l'AVC ischémique aigu permet par conséquent d'estimer le nombre potentiel de traitements endovasculaires à envisager.
Création de la notice
03/07/2017 10:26
Dernière modification de la notice
26/08/2019 11:31
Données d'usage