The labour market returns to vocational education over the life course

Détails

Ressource 1Télécharger: final_manuscript_korber_depot-OK.pdf (2176.41 [Ko])
Etat: Public
Version: Après imprimatur
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_27FF4361A9D3
Type
Thèse: thèse de doctorat.
Collection
Publications
Titre
The labour market returns to vocational education over the life course
Auteur(s)
Korber Maïlys
Directeur(s)
Oesch Daniel
Institution
Université de Lausanne, Faculté des sciences sociales et politiques
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2019
Langue
anglais
Résumé
La formation professionnelle est reconnue pour faciliter l'entrée sur le marché du travail, en fournissant des compétences spécifiques facilement applicables dans un métier donné. Toutefois, si ce type d'éducation peut permettre aux jeunes de trouver une bonne adéquation au début de leur carrière, il peut rendre les travailleurs plus âgés vulnérables aux changements technologiques et à l'évolution de la structure professionnelle. De leur côté, les titulaires d'une formation générale peuvent avoir plus de difficultés à entrer sur le marché du travail en raison d'un manque de compétences professionnelles, mais ils pourraient avoir plus de facilité à s’adapter au changement en raison de la plus grande flexibilité des compétences générales.
Nous abordons cette question à travers quatre chapitres empiriques. Nous utilisons différentes bases de données pour étudier l'emploi et les salaires tout au long de la vie des titulaires d'une formation professionnelle, et nous les comparons à ceux des titulaires d'une formation générale – principalement – mais aussi d'une formation initiale. Nos analyses se concentrent sur la Suisse, mais comprennent également une comparaison avec le Royaume-Uni. Les résultats montrent que les perspectives d'emploi restent aussi bonnes pour l'enseignement professionnel que pour l'enseignement général au cours de la seconde moitié de la carrière. Toutefois, la formation professionnelle est associée à des revenus inférieurs une fois que les travailleurs atteignent la trentaine, et ce désavantage est plus important chez les femmes que chez les hommes. Ces résultats concernent le niveau secondaire supérieur ; au niveau tertiaire, les perspectives d’emploi et de salaire semblent aussi bonnes pour les titulaires d’un diplôme d’une formation professionnelle que pour les titulaires d'un diplôme d’une formation générale.
--
Vocational education and training (VET) is known to ease the entry into the labour market by providing specific skills that are readily applicable in a given occupation. This type of education may enable young individuals to find a good match at the beginning of their career, but it may also leave older workers vulnerable to technological change and shifts in the occupational structure. On the other hand, holders of general education may face more difficulties when entering the labour market due to a lack of work-related skills but may be better rewarded after several years of experience due to the larger flexibility of general skills.
We address this question in four empirical chapters. We investigate employment and wages over the life course for holders of vocational education, and compare them with holders of general education – mainly – but also of lower education. We use different datasets and focus our analyses on Switzerland, though we also include a comparison with the United Kingdom. The results show that employment prospects remain as good for vocational as for general education over the second half of individual’s careers. However, vocational education is associated with substantially lower earnings once workers enter their thirties, and this disadvantage is larger for women than it is for men. Those results hold for the upper-secondary level; at the tertiary level, vocational education and general education seems to be associated with similar prospects in terms of employment and wages.
Création de la notice
01/03/2019 15:35
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:07
Données d'usage