Embolisation hémostatique des hématomes spontanés musculaires abdomino-pelviens.

Détails

ID Serval
serval:BIB_264ACD233534
Type
Actes de conférence (partie): contribution originale à la littérature scientifique, publiée à l'occasion de conférences scientifiques, dans un ouvrage de compte-rendu (proceedings), ou dans l'édition spéciale d'un journal reconnu (conference proceedings).
Sous-type
Poster: résume de manière illustrée et sur une page unique les résultats d'un projet de recherche. Les résumés de poster doivent être entrés sous "Abstract" et non "Poster".
Collection
Publications
Titre
Embolisation hémostatique des hématomes spontanés musculaires abdomino-pelviens.
Titre de la conférence
JFR 2011, 59e Journées Françaises de Radiologie, 32e Journées Francophones de Radiologie
Auteur(s)
Vân Klinke-Phan Thanh M., Rolf T., Tobalem F., Doenz F., Bize P., Denys A., Von Segesser L.K., Qanadli S
Adresse
Paris, France, 21-25 octobre 2011
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2011
Langue
français
Résumé
Objectifs: Etudier les résultats techniques et cliniques de l'embolisation des hématomes musculaires spontanés de l'abdomen . Caractériser les hématomes ayant étéembolisés au CT et définir les éventuels critères cliniques et anatomiques pour une embolisation . Etudier la relation entre les hématomes embolisés et lesanticoagulants.Matériels et méthodes: Etude rétrospective des patients ayant bénéficié d'une embolisation pour un hématome musculaire abdominopelvien spontané entre 2005 et 2010. Sont analysésles données cliniques (anticaogulants, retentissement hémodynamqiue), les données scanographiques (site, volume, saignement actif), les artères embolisées etle type d'embol, le résultat clinique immédiat, les complications et la mortalité en cours d'hospitalisation .Résultats: 28 patients (âge moyen 75 ans) ont été embolisés. Tous les patients avaient un traitement anticoagulant et/ou antiplaquettaire. La majorité des hématomesembolisés concernaient le muscle grand droit de l'abdomen. Le saignement actif n'était pas identifié chez tous les patients au CT. Pas de complication immédiaterapportée. Le succès technique était de 98%. Pas de récidive précoce rapportée y compris après réintroduction du traitement anticaogulant.Conclusion: L'embolisation hémostatique des hématomes musculaires spontanés sous anticoagulants est efficace pour contrôler le saignement et permettre la réintroductiondu traitement anticoagulant.
Création de la notice
08/11/2011 16:22
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:05
Données d'usage