Le Gesamtkunstwerk et l’homme entier. Essai sur l’actualité de l’art total

Détails

ID Serval
serval:BIB_11F255E5B9BF
Type
Partie de livre
Sous-type
Chapitre: chapitre ou section
Collection
Publications
Titre
Le Gesamtkunstwerk et l’homme entier. Essai sur l’actualité de l’art total
Titre du livre
Penser la scène
Auteur(s)
Groneberg Michael
Editeur
Michael Groneberg
Lieu d'édition
Lausanne: Etudes de lettres
ISBN
978-2-940331-67-3
Statut éditorial
Publié
Date de publication
03/2018
Peer-reviewed
Oui
Editeur scientifique
Groneberg Michael
Volume
1
Numéro
306
Pages
27-46
Langue
français
Résumé
Afin de capter une éventuelle actualité de l’art total, le présent essai présentera d’abord les composantes de cette idée allemande conçue au XVIIIe siècle, mais véritablement née au XIXe siècle à la suite de révolutions échouées. Hautement politique, elle a été nourrie, de Schiller à Wagner, par un désir nostalgique de la totalité de l’homme, prenant comme grande référence la scène athénienne de l’époque classique fantasmée. La pensée utopiste d’une évolution de l’humain qui retrouvera, à un niveau supérieur, l’unité perdue depuis Sophocle, fait partie intégrante de cette idée idéaliste de l’art total. À l’aune de productions actuelles, cette notion s’avère inadéquate avec notre temps et exige un concept d’art total plus universel, et plus frais. On distinguera ainsi un art global – ou un art total réaliste – qui prend sa source dans les actuelles réalités globales, de l’art total idéaliste qui appartient désormais au passé.
Création de la notice
18/09/2018 16:21
Dernière modification de la notice
21/08/2019 5:17
Données d'usage