Psychopathologies à l’adolescence: Influence des facteurs socio-démographiques sur la congruence des évaluations psychiatriques

Détails

Ressource 1Télécharger: Mémoire no 3437 Mme Brustlein.pdf (915.21 [Ko])
Etat: Serval
Version: Après imprimatur
ID Serval
serval:BIB_0D370C08AD86
Type
Mémoire
Sous-type
(Mémoire de) maîtrise (master)
Collection
Publications
Titre
Psychopathologies à l’adolescence: Influence des facteurs socio-démographiques sur la congruence des évaluations psychiatriques
Auteur(s)
BRUSTLEIN M.
Directeur(s)
HALFON O.
Codirecteur(s)
URBEN S.
Institution
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Statut éditorial
Acceptée
Date de publication
2016
Langue
français
Nombre de pages
30
Résumé
Contexte :
L'évaluation psychiatrique de l'adolescent peut comporter des questionnaires ou auto-évaluation, et/ou des entretiens avec un psychologue/psychiatre ou hétéro-évaluation.
Toutefois, il est possible que des incongruences soient constatées entre ces deux types d'évaluation. Peu d'études s'intéressent à l'influence conjointe des valeurs sociodémographiques et des troubles psychiatriques sur la congruence des évaluations psychiatriques.
Objectifs:
Evaluer la congruence de l'auto -et de l'hétéro-évaluation chez des adolescents avec un trouble psychiatrique (trouble dépressif, anxieux, oppositionnel ou trouble des conduites) en fonction de certaines données sociodémographiques (genre, âge, état civil des parents et état de scolarisation du jeune).
Méthode :
Soixante adolescents ont rempli des questionnaires portant sur le trouble anxieux (Inventaire d'Anxiété de Beck), le trouble dépressif (Inventaire de Dépression de Beck), le trouble oppositionnel et le trouble des conduites (évalués avec la Liste des Comportements pour Enfants)et ont été soumis à un entretien semi-structuré (Schedule for Affective Disorders and Schizophrenia for School-Age Children and Lifetime version) basé de l'Axe I du Diagnostic and Statistical manual of Mental disorders. Leurs données sociodémographiques (sexe, âge, état civil des parents et situation scolaire actuelle) ont également été récoltées.
Résultats et discussion :
La congruence de l'auto- et de l'hétéro-évaluation psychiatriques s'est principalement retrouvée chez les participants souffrant de troubles externalisés, de genre masculin, avec un jeune âge, en désinsertion scolaire ou encore chez les adolescents dont les parents sont mariés.Ce travail démontre l'intérêt, pour le clinicien, d'obtenir une vision globale de la situation de son patient afin de proposer la meilleure prise en charge psychiatrique possible.

Mots-clé
psychopathologies, adolescents, congruence, auto-/hétéro-évaluation
Création de la notice
05/09/2017 16:12
Dernière modification de la notice
31/08/2018 7:08
Données d'usage