Une troisième voie entre le "modèle" genevois de discipline ecclésiastique et celui de Jean Morély? Guillaume Houbraque et son traité sur la correction des vices et l'excommunication (1567)

Détails

Ressource 1Télécharger: 2017GrosseHoubraque.pdf (6535.16 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
ID Serval
serval:BIB_E78EE4CCB2A9
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Sous-type
Etude de cas (case report): rapporte une observation et la commente brièvement.
Collection
Publications
Institution
Titre
Une troisième voie entre le "modèle" genevois de discipline ecclésiastique et celui de Jean Morély? Guillaume Houbraque et son traité sur la correction des vices et l'excommunication (1567)
Périodique
Revue de théologie et de philosophie
Auteur(s)
Grosse Christian, Fornerod Nicolas
Statut éditorial
Publié
Date de publication
2017
Peer-reviewed
Oui
Numéro
148
Pages
713-731
Résumé
Cet article analyse un court traité consacré par le pasteur réformé français Guillaume Houbraque à la discipline ecclésiastique et à l'excommunication. Ce texte rare n'a jamais fait l'objet d 'un examen approfondi. Or, rédigé en
1567, dans le contexte des controverses provoquées par le traité De la discipline et police Chrestienne (1562) de Jean Morély, il éclaire l'existence, au sein des Églises réformées françaises durant cette période , d'une troisième voie, peu examinée par ! 'historiographie, entre le «modèle» genevois de discipline ecclésiastique et les idées de Morély en la matière. Ni aussi «aristocratique» qu 'à Genève, ni aussi «démocratique» que chez Morély, cette troisième voie considère que si la discipline doit être exercée par le Consistoire, l'assemblée paroissiale doit pouvoir consentir à ses décisions et possède par conséquent un droit d 'intervention dans la procédure.
Création de la notice
04/04/2017 11:41
Dernière modification de la notice
21/08/2019 6:10
Données d'usage