La gouvernance des fédérations d'associations chargées d'une mission de service public : le cas des fédérations sportives françaises

Détails

Ressource 1Télécharger: BIB_CA6A41DEBD6C.P001.pdf (142.51 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
ID Serval
serval:BIB_CA6A41DEBD6C
Type
Article: article d'un périodique ou d'un magazine.
Collection
Publications
Titre
La gouvernance des fédérations d'associations chargées d'une mission de service public : le cas des fédérations sportives françaises
Périodique
Politiques et management public
Auteur(s)
Bayle E.
Statut éditorial
Publié
Date de publication
03/2010
Peer-reviewed
Oui
Volume
27
Numéro
1
Pages
11-32
Langue
français
Résumé
La notion de gouvernance des organisations recouvre « l'ensemble des mécanismes organisationnels qui ont pour effet de délimiter les pouvoirs et d'influencer les décisions des dirigeants, autrement dit qui gouvernent leur conduite et définissent leur espace discrétionnaire » (Charreaux, 1997). Nous distinguons avec Henry (2005) trois dimensions: la gouvernance organisationnelle, politique et systémique. L'article est centré sur la gouvernance organisationnelle en interaction avec les deux autres formes de gouvernance. Il s'intéresse essentiellement à la question de l'efficacité de la gouvernance en lien avec le rôle des principaux dirigeants des fédérations sportives françaises (association en charge d'une mission de service public : promouvoir, organiser et développer leur-s- discipline-s- sportive-s-) au regard des influences auxquelles ils doivent faire face. Depuis dix ans sous l'influence de la doctrine Carver (1997, 2001), les agences ministérielles en charge du sport en Grande- Bretagne, en Australie, en Nouvelle-Zélande et surtout au Canada ont identifié l'amélioration de la gouvernance comme une priorité stratégique pour les (grandes) associations. De nouvelles pratiques ont vu le jour en la matière transformant radicalement les pratiques traditionnelles originelles. Nous analyserons leurs intérêts pour les fédérations sportives françaises qui connaissent depuis de nombreuses années un certain nombre de difficultés en la matière : une politique et des pratiques de gouvernance mal définies, des professionnels qui peuvent prendre, officiellement ou officieusement, la direction politique de ces organisations ; des présidents parfois omnipotents sans l'existence de CA exerçant de réels contrepouvoirs; une absence de clarté dans la délégation managériale ; un risque de rupture, de sclérose et de conflits entre le sommet (le siège fédéral) et la base (les clubs - mandants) ; un rôle incitatif et de contrôle ambivalent du ministère de tutelle.
Mots-clé
Fédérations d'associations, Gouvernance, Mission de service public, pouvoir, tutelle publique
Site de l'éditeur
Création de la notice
31/10/2012 19:17
Dernière modification de la notice
20/08/2019 16:45
Données d'usage