La scolarisation dans des langues sans tradition scolaire : conditions d’une réussite

Détails

Ressource 1Demande d'une copie Sous embargo indéterminé.
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_BE0D90657197
Type
Livre: un livre et son éditeur.
Collection
Publications
Titre
La scolarisation dans des langues sans tradition scolaire : conditions d’une réussite
Editeur
Fédération internationale des professeurs de français
ISSN
0226-6881
Statut éditorial
Publié
Date de publication
01/06/2014
Peer-reviewed
Oui
Editeur scientifique
Maurer Bruno
Langue
français
Notes
Coordination du numéro
Résumé
La question de l’utilisation scolaire de langues qui ne sont pas traditionnellement associées à l’école pose celle des conditions requises pour un usage réussi. Ces conditions peuvent être linguistiques (aménagement de la langue, transcription, choix d’une ou plusieurs variétés dans un continuum dialectal), mais elles sont aussi didactiques, et c’est plutôt sur cet aspect que nous voudrions porter l’accent dans ce numéro. Ce qui est en jeu, ce n’est pas simplement l’enseignement/apprentissage d’aptitudes communicatives dans une langue que les apprenants peuvent déjà maîtriser à des degrés divers; c’est aussi la nécessité de prendre en compte les fonctions de langue de scolarisation et de langue d’enseignement que celle-ci doit assurer dès lors qu’elle n’est pas simplement une matière enseignée. En effet, la fonction de scolarisation concerne trois domaines (Verdelhan-Bourgade, 2002): le domaine du savoir et des représentations, celui des comportements sociaux et langagiers et celui de la méthode, c’est-à-dire de la structuration de la pensée et du raisonnement.
Au-delà de cette perspective, qui est celle des conditions de l’enseignement de la langue comme langue première, se pose la question de son articulation avec « l’autre langue », celle qui a acquis une légitimité scolaire historique et que, généralement, il n’est pas envisagé d’évacuer dans un processus de substitution.
Pour répondre à cette problématique générale, douze contributions ont été retenues. Aucune ne représente les territoires européens, bien que l’appel à communication y invitât explicitement, avec les questions des langues minoritaires et des langues régionales.
Mots-clé
tradition orale, scolarisation, langues premières, didactique des langues premières, francophonie,
Création de la notice
11/01/2020 9:45
Dernière modification de la notice
29/01/2020 15:14
Données d'usage