Le tableau vivant ou l'origine de l'"art" cinématographique

Détails

Ressource 1Télécharger: ValentineRobert-TableauVivantOrigineCinema-ocr.pdf (7849.50 [Ko])
Etat: Public
Version: Final published version
Licence: Non spécifiée
ID Serval
serval:BIB_8EE785F61F55
Type
Partie de livre
Sous-type
Chapitre: chapitre ou section
Collection
Publications
Institution
Titre
Le tableau vivant ou l'origine de l'"art" cinématographique
Titre du livre
Le tableau vivant ou l'image performée
Auteur(s)
Robert Valentine
Editeur
Mare & Martin / INHA
Lieu d'édition
Paris
ISBN
979-10-92054-33-0
Statut éditorial
Publié
Date de publication
12/2014
Editeur scientifique
Ramos  Julie
Numéro de chapitre
15
Pages
262-282
Langue
français
Notes
avec la collaboration de Léonard Pouy
Résumé
Autour de 1900, une "tableau-mania" règne dans les théâtres et les music-halls et vient imprégner le cinéma émergent. Tandis que la terminologie même de "living picture" vient s'entrecroiser avec celle des "moving pictures", les tableaux vivants et les films se croisent et s'affilient dans les programmes, et certains films vont directement capter des tableaux vivants scéniques. Mais c'est surtout dans la manière dont les premiers films vont reconstituer des scènes picturales, et ainsi s'approprier les principes mêmes du tableau vivant, pour en transposer l'intermédialité, l'hybridité entre stase et mouvement, enfin l'édification artistique. Car c'est avec ces films qui imitent les tableaux qu'émerge, bien avant le "Film d'Art", les premiers discours et revendications esthétiques du cinématographe. En rencontrant le tableau vivant, le film a forgé ses fondements "artistiques".
Mots-clé
tableau vivant, cinéma des premiers temps, Edison, American Mutoscope & Biograph, Trois Grâces, sculpture vivante, Napoléon, Peinture, Intermédialité
Création de la notice
13/02/2015 1:55
Dernière modification de la notice
01/05/2020 6:10
Données d'usage