Voir la mort dans les traits du visage: le « faciès hippocratique » chez Celse

Détails

ID Serval
serval:BIB_76622C641F9D
Type
Partie de livre
Collection
Publications
Institution
Titre
Voir la mort dans les traits du visage: le « faciès hippocratique » chez Celse
Titre du livre
Visages: Histoires, représentations, créations
Auteur(s)
Maire Brigitte
Editeur
Editions BHMS
Lieu d'édition
Lausanne
ISBN
978-2-940527-02-1
ISSN
1424-5388
Statut éditorial
Publié
Date de publication
10/07/2017
Peer-reviewed
Oui
Editeur scientifique
Guido Laurent, Hennard Dutheil de la Rochère Martine, Maire Brigitte, Panese Francesco, Roelens Nathalie
Volume
1
Série
Bibliothèque d'histoire de la médecine et de la santé
Pages
349-364
Langue
français
Résumé
Dans son traité de médecine, Celse (1er s. apr. J.-C.) propose une description du « faciès hippocratique » qui marque le visage du moribond. L’encyclopédiste romain souligne l’importance de poser un pronostic assuré, fondé sur la récolte par le médecin d’indices faciaux et corporels de ce qui se trame à l’intérieur du corps malade et mourant. L’art de Celse consiste à « textualiser » la rencontre du regard du médecin avec le corps de son patient, une « textualisation » du visage qui lui confère une matérialité spécifique, et dans laquelle s’esquisse l’anatomo-clinique qui s’affirmera de nombreux siècles plus tard. Ce texte témoigne ainsi de l’affirmation dès l’Antiquité d’une forme spécifique de connaissance du corps, livrée à ses lecteurs dans la perspective didactique d’un traité médical.
Mots-clé
faciès hippocratique, Celse
Création de la notice
29/06/2017 11:59
Dernière modification de la notice
20/08/2019 14:33
Données d'usage